JE RECHERCHE
Mort de DJ Rashad: le footwork a perdu son père

Mort de DJ Rashad: le footwork a perdu son père

DJ Rashad, le père du footwork, est décédé samedi. Il avait 35 ans. Retour en musique sur un pionnier de l'électro de Chicago. 

Triste mois pour l'électro: Frankie Knuckles nous quittait le 31 mars dernier, et voilà qu'on apprend le décès de DJ Rashad. Les circonstances de sa mort, samedi dans un appartement du Lower West Side de Chicago, restaient floues hier selon le Chicago Tribune. L'éventualité d'une overdose n'est pas écartée.

DJ Rashad est souvent présenté comme le père du footwork, une musique saccadée où les danseurs bougent leurs pieds très rapidement. «C’est une musique de danse, expliquait le DJ au journal Libération, en 2011. Il y a ces grilles rythmiques complexes et ces sons qui peuvent être incompréhensibles si on ne bouge pas. Les gamins à Chicago ont besoin de ça. Quand on a lancé des soirées footwork, c’était aussi pour évacuer les problèmes. Quand les jeunes viennent se défier en battles, ils ne zonent pas.» 

Les hommages n'ont pas tardé à se multiplier sur Twitter, comme DJ Spinn (avec qui Rashad Harden a beaucoup collaboré), ou ci-dessous Chance The Rapper

Si le mythique Just A Taste (Vol. 1) date de 2011, l'année dernière encore sortait l'album Double Cup, 14 tracks de ghetto-tech planante (quoique bien plus efficace que n'importe quelle tasse de café).

Envie d'une playlist? L'équipe de Do Androids Dance a sélectionné 30 sons, entre interviews et morceaux, pour rendre hommage à cet emblème de la bass culture: 

DJ Rashad devait son nouvel EP We On 1 aujourd'hui.