JE RECHERCHE
Album de la semaine : Duck Sauce - Quack

Album de la semaine : Duck Sauce - Quack

Attention, cet album est bête et méchant. C'est d'ailleurs bien pour ça que vous pourriez l'apprécier.

Vous ne rêvez pas : au moment de lancer la lecteur de ce tant attendu premier album, on y entend... des bruits de canards. Accrochez-vous, vous serez cuisiné à la sauce Duck pendant presque une heure, et ne vous étonnez pas d'avoir envie de canard à l'orange avant la fin. Car ce Quack se trouve être une friandise parfaite, sans prétention autre que de donner du plaisir à celui qui l'écoute.

Un concept ? Mis à part le champ lexical du col-vert, on oublie. Une histoire ? Nada. Un univers musical ? Ça, ils ont en stock. Ou du moins à peu près. On ressent clairement ici l'influence du grand Armand Van Helden (complice de A-Trak dans ce projet démoniaque), qui a dominé la house funky de la fin des années 90's avec ses tubes "You Don't Know Me" ou "The Funk Phenomena". N'importe quel fan d'électro ayant eu entre 15 et 20 ans à cette période retrouvera, de fait, une envie irrépressible de s’acheter une casquette Kangol et un baggy Ecko. Et même si l'intro aux accents rock (limite Justiciens) de "Chariots Of The Gods" peut nous piéger quelques instants, après, ça déroule.

Il ne nous a pas fallu longtemps pour comprendre le fil conducteur de ce disque, certes, mais on risque de se le remettre plusieurs fois dans les oreilles vu la période de l'année. C'est bien simple, il est gavé de morceaux estivaux ultra chessy, faciles d'accès et aussi aisément engloutissables qu'un paquet de fraises Tagada. "aNYway" se situe quelque part entre un Superfunk vieille époque et un Daft Punk période "Digital Love", "It's You" rappelle évidemment Junior Jack et Basement Jaxx (Quack sera par ailleurs un remède aux nombreux déçus de la carrière récente du duo anglais), "Everyone" tape davantage dans l'électro-disco un brin Kavinsky-style, avec une surcouche de rose fluo par dessus... Et évidemment, on tombe sur une version remaniée de "Barbra Streisand", qu'on aurait peut-être aimé ne pas retrouver sur la tracklist plusieurs années après sa publication, mais qui a le mérite de nous faire chanter comme samedi dernier à la boum du petit cousin.

Bref, si vous êtes du genre à aimer la musique de bon goût, allez traîner dans le bon rayon. Si, par contre, vous êtes prêts à oublier votre dignité intellectuelle avec de la (bonne) musique à jouer à fond dans l'autoradio de la Renault 21, vous tenez votre pépite. Maintenant, choisissez votre camp !

Quack

Duck Sauce

  • Label: DUck Sauce LLC / Because
  • Sortie: 14/04/2014
  • Note: