JE RECHERCHE
Ces artistes qui squattent les festivals

Ces artistes qui squattent les festivals

Chaque année, on remarque que certains artistes sont de tous les festivals. Le site Sourdoreille en a fait un classement... 

Sourdoreille s'amuse régulièrement à créer de drôle d'infographies sur nos petites habitudes musicales. A l'approche de la grosse saison des festivals, le site a répertorié les artistes qui squattent beaucoup les affiches des festoch' français. Résultat, Fauve, Cats On Trees et Stromae se retrouvent en haut du classement, avec respectivement 23, 20 et 19 participations. Ou comment être effrayé par le peu de renouvellement des line-up à la française...

festivals

 

On remarque par ailleurs que les artistes français sont particulièrement bien représentés: sur les vingt "squatteurs", tous viennent d'ici à part le jamaïcain Winston McAnuff (mais accompagné du Frenchy Fixi) et le belge Stromae. Comme le confie à Sourdoreille Kem, programmateur aux Eurockéennes, rien de plus normal: "L’uniformisation des festivals se passe surtout pour les groupes francophones mais c’est tout à fait logique puisque ces groupes ont du mal à s’exporter. Et puis, si vous faisiez ce type d’étude sur l’Angleterre, je suis sûr que vous trouveriez des squatteurs anglais."

La palme des plus gros amateurs de festival revient aux Skip The Use, présents dans le classement depuis 3 ans. 

"La course à l’échalote"

Pour Joran Le Corre de Wart (tourneur et organisateur de Panoramas) , « le nombre d’événements a considérablement augmenté en 10/15 ans. Du coup, c’est un peu la course à l’échalote pour s’en sortir et attirer des spectateurs. Et il est vrai que certaines têtes d’affiche fédèrent et assurent le remplissage. C’est indispensable pour survivre. Du coup, les festivals se distinguent plus les uns des autres avec les secondes lignes une fois les têtes d’affiche bookées. », peut-on lire toujours sur Sourdoreille. 

carte