JE RECHERCHE
Who Made Who : « Brighter », le retour gagnant

Who Made Who : « Brighter », le retour gagnant

Avec leur nom un passe-partout, les Who Made Who s’étaient jusque là fait remarquer par le premier cercle des mélomanes, jamais en manque d’un groupe autant inspiré par les accords planants d’un Pink Floyd que par la disco Motown jouée depuis Copenhague. Leur premier album éponyme avait, en 2005, secoué quelques esprits et donné envie d’en savoir plus. Mais après le single Space For Rent, Who Made Who était logiquement rentré dans l’anonymat, on craignait qu’ils deviennent pour ainsi dire comme Monsieur tout le monde.

En 2011, coucou les revoilou. Le trio danois redonne signe de vie grâce à un EP nommé « Knee Deep » qui met tout le monde à genou, pour ne pas dire plus. En l’espace d’un morceau – Every minute alone – Who Made Who parvenait à effacer LCD Soundsystem qui tirait au même moment sa révérence. Bye bye New York, bonjour l’Europe du Nord. Green Room Session, toujours à l’affut des groupes qui savent lustrer les parquets, les avait rencontré le temps d’une session atypique et pourtant ô combien fraiche.

Même pas un an après la sortie dudit EP, revoilà les moustachus avec un format long sobrement nommé « Brighter », soit 11 titres où Who Made Who décide d’en terminer définitivement avec la confidentialité. On pense à Hercules and love affair, à DFA forcément, mais aussi à des formats pop jusque là inédits pour le groupe. Avant de les découvrir sur la scène du Point Ephémère le 23 avril prochain, on vous livre ici le premier clip qui fait mal ainsi qu’un target="_blank">autre inédit tout chaud, publié cette semaine par des hommes dont on n’oubliera certainement plus jamais le nom. Happy end ou début prometteur, à vous de choisir.  

Who Made Who // Brighter // Kompakt (Module)

http://www.whomadewho.dk/