JE RECHERCHE
Album de la semaine: Aloe Blacc - Lift Your Spirit

Album de la semaine: Aloe Blacc - Lift Your Spirit

Aloe Blacc, l'auteur de "The Man" et "I Need A Dollar" revient avec son troisième album Lift Your Spirit. Ecoute à froid. 

"I need a dollar, a dollar is what I need..." On a tous entendu ce titre tourner en boucle sur les ondes radios, dans les magasins, au mariage de  Tata Yvette... Jusqu'à peut-être avoir quelques ressentiments à propos d'Aloe Blacc. Aujourd'hui, le troisième album du chanteur Américain d'origine panaméenne sort en format physique en France. En Allemagne, Autriche et Suisse, il est sorti depuis octobre dernier, depuis le 11 mars aux Etats-Unis, est dispo depuis quelques temps sur les Internets... Mystère du marketing musical. Avec du coup quelques mois de recul, on a essayé d'écouter tout ça sans a priori, se jurant d'oublier "I Need A Dollar", chanson plutôt cool avant d'être devenue indigeste. 

Dans ses différentes interviews promo, Aloe Blacc a déclaré vouloir "mêler la force d'une rythmique hip-hop, les harmonies de la soul et la tension du rock". Vaste programme. Au final, tout ça ressemble furieusement à de la pop, pas mauvaise en plus de ça. Voix gospels et rythmes dansants sur "Wanna Be With You", chœurs et ambiance Michael Jackson sur "Here Today", accords de slow au piano dans "Red Velvet Seat"... Lift Your Spirit ne nous élève pas spirituellement, mais cette musique populaire (c'est ça, au départ, la pop) est bougrement efficace. Aloe Blacc a une très belle voix, mise en valeur par des arrangements ultra-carrés. On danse sur "Can You Do This", on chante sur le déjà tubesque "Wake Me Up - Acoustic" et on est même surpris pas les incursions dans la folk sur "Ticking Bomb", peut-être le meilleur morceau de l'album. La voix d'Aloe Blacc y est particulièrement puissante, un brin cassée, et la progression est parfaitement maîtrisée. L'effet un peu shamanique des répétitions? La cerise sur le gâteau. Mais rapidement, on retombe dans le bon sentiment et les vibes à foison avec "Eyes Of A Child": Aloe Blacc renoue souvent avec la facilité. 

A 35 ans, Aloe Blacc dit toujours se considérer comme "un débutant". Foutaises. Il a surtout l'air de très bien connaître son job et les attentes d'un certain public... Mais malgré quelques morceaux de bravoure et une belle production (signée par Pharrell Williams sur le très funky "Love Is The Answer"), on aurait aimé un peu plus de prises de risques.