JE RECHERCHE
Madonna : "MDNA", le come-back

Madonna : "MDNA", le come-back

Lady Gaga (25 ans) + Britney Spears (30 ans) = Madonna (53 ans). Comment mieux expliquer la longévité de Louise Veronica Ciccone que par cette simple équation ?  Trente ans après ses débuts, la material girl continue de faire parler d’elle sans même avoir à faire bouger ses lèvres – qui sont moins liftées que celles de Lana Del Rey, un comble. Après un « Hard Candy » (2008) un peu passé au travers, où la blondie s’amusait à faire le grand écart au sens propre dans des exercices que n’oseraient même plus Véronique & Davina, Madonna délaisse la Gym Tonic avec un retour fracassant qui la verra certainement squatter les podiums en 2012. Au programme, un nouvel album (« MDNA ») le 26 mars, un Stade de France très symbolique le 14 juillet et un début de collaboration avec roulement de tambours… Martin Solveig. Dont le dernier single en date (Hello) a tapé dans l’oreille de Miss Amérique, jamais en reste lorsqu’il s’agit de sniffer les tendances du moment.

Porté par son dernier album « Smash », le français n’est pas le premier à fricoter avec la Madone. On se souvient encore de « Music », l’un des derniers grands disques de l’américaine, où Mirwais (ex-Taxi Girl) était parvenu à redonner un coup de jeune à la chanteuse. C’était en 2000, Madonna était déjà considérée comme un outsider sur le déclin. Et la suite avait prouvé que l’italienne était déjà increvable, prête à en découvre avec les gamines de la pop culture. Britney Spears étant définitivement – drogues et nervous breakdown - hors de course, Madonna tente désormais de rivaliser avec les nouvelles chanteuses aux dents longues. Parmi les prétendantes, on trouve M.I.A. et Nicki Minaj que la mamie de la pop invite très vicieusement à chanter sur son nouveau single, Give Me All Your Luvin’, un entêtant morceau qui n’est pas un clin d’œil à ZZ Top mais qui peine pourtant à s’imposer dans les charts. Vampire de la pop ou aspirateur à talents, Madonna parvient à éclipser la jeunesse en la recrutant sur ses prod’. Beau tour de passe passe pour celle qui s’impose plus que jamais comme la Karl Lagerfeld de la pop music. Après un come back saisissant à la mi-temps du Superbowl, Madonna prépare désormais son douzième défilé avec le producteur William Orbit (déjà repéré sur "Ray of Light" et "Music") dans le rôle du couturier. Ca s’appelle « MDNA », nouvel album qui fait le joint entre les consonnes, l’ADN et le clin d’œil à l’addiction. Espérons qu’elle saura – une fois de plus – devancer les modes sans succomber au jeunisme. Réponses dans quelques semaines pour l’adolescente coincée dans un corps de madame.  

http://www.madonna.com/