JE RECHERCHE
Metronomy : 2012, année héroïque

Metronomy : 2012, année héroïque

La pirouette est facile mais tant pis, « The English Riviera » de Metronomy nous a tous fait l’effet d’un tsunami sismique. Des émissions de télévision – qui n’arrêtent plus d’utiliser les morceaux du disque pour illustrer les tendances – aux radios en passant par les inconnus du métro, tout le monde y va désormais de son sifflotement compulsif et on applaudit des deux mains pour un succès amplement mérité. Et maintenant que la bande à Joseph Mount est couronnée « meilleur groupe du moment », on fait quoi ? Plutôt que de s’endormir sur ses lauriers, Metronomy annonce une météo radieuse avec plusieurs news qu’on vous livre ici sans gants :

Un album de remixes

Fort de son succès international et fulgurant, « The English Riviera » sera début mars suivi d’un « The English Riviera Unreleased Remix » qui revisite comme son nom l’indique le troisième album du groupe grâce à des remixes de la jeune garde électro. Une (ré)création qui arrive à point nommé pour donner une seconde vie à l’album de 2011. En bonus, le label Because annonce la sortie immédiate d’une compilation gratuite et téléchargeable avec douze titres dont, on vous le donne dans le mille, Metronomy !

width="655">

Metronomy fait des petits

Comme tous les précurseurs, Metronomy inspire la jeune garde. Dans la liste des prétendants à qui on souhaite un avenir aussi radieux, NZCA/LINES. Un nouvel artiste anglais dont les points communs avec le groupe de Joseph Mount sont tellement nombreux qu’il suffit de les lister pour tout comprendre. Produit par Charlie Alex March (Simian Mobile Disco, Metronomy…), le premier album de Michael Lovett (également bassiste dans Your Twenties, groupe pop de Gabriel Stebbing, ancien membre de… Metronomy) prend le même sentier que ses ainés, à la fois frais, résolument cool et terriblement dansant. Un premier juste en dessous, en attendant jusqu’à la sortie de l’OVNI le 27 février.

Une tournée française

Après le décalage de « Nights Out » (2007), « The English Riviera » assure à Joseph et ses copains un superbe décollage, direction la cour des grands. Aux malheureux retardataires qui ne pourront assister au Zénith sold-out du 3 mars, Metronomy propose plusieurs sessions de rattrapage puisque le groupe vient d’annoncer sa participation au festival Beauregard (le 6 juillet) mais surtout au Main Square le 29 juin, aux cotés de Justice. Rien que ça. Quand aux malheureux retardataires dont on parlait trois lignes plus haut, quelques places sont encore à gagner pour le Zénith en se rendant illico presto sur le Facebook de Green Room Session. Faites vos jeux, rien ne va plus !  

 

Plus d'infos sur le concours pour gagner les dernières places au Zénith en cliquant ici