JE RECHERCHE
La dame Noir: "Contrairement à ce qu'on pense, Marseille est en ébullition"

La dame Noir: "Contrairement à ce qu'on pense, Marseille est en ébullition"

Chez Green Room Session, on est persuadé que nos villes sont dynamiques. Pour vous le prouver, on a décidé de vous promener un peu partout en France et de partir à la rencontre de ceux qui font bouger leur ville. Si elles sont pour la plupart aussi innovantes, c’est qu’il y a des gens pour les stimuler ! Après Nantes le mois dernier, nous sommes partis à Marseille. La dame Noir, la Friche, Aux Vieux Paniers... La cité phocéenne bouge, et ses habitants avec. 

Trois dames Noir

Déjà, calmons les extrémistes de l'orthographe: oui, on écrit bien "La dame Noir" (avec un d minuscule et sans accorder "Noir") pour parler du club marseillais. "On voulait faire de Noir un nom de famille, une empreinte", explique Relatif Yann, propriétaire s'occupant aussi bien de la programmation, de la communication ou des soirées. Les membres de l'équipe de La dame Noir sont de vrais couteaux-suisses. Pas le choix: LdN, ce n'est pas seulement un club. Le nom regroupe un bar (et une cantine japonaise) dans le quartier de Notre-Dame du Mont, un club sur le vieux port et un label, La dame Noir records. "En 2009, LdN bar fait un pacte avec la lune et en 2011, se rendant compte que notre secte devenait importante, nous avons décidé de créer la version club". Oui, les gérants sont drôlement obsédés par la lune, entre loups-garous et hiboux, tout va bien. Preuve en est avec ce slogan: "La dame Noir, disco under moon influence".

1492257_10153664707565271_797287145_o

Pour gérer le bar, le club et le label, ils sont quatre: Relatif Yann et Phred, travaillant sur les trois entités, Hugo Jurado au bar et Valentin Joliff de Blank (ex-Die Nacht) sur le label. "Nous voulions un club à dimension humaine, avec une capacité de 200 à 300 personnes, qui ressemble à un late bar à la programmation exigeante", précise le fondateur. Ewan Pearson, Matt Walsh, Villanova, David Shaw, Pachanga Boys, Danton Eeprom... Ils sont tous passés par La (ou Les) dame Noir, actrice incontournable dans une ville qui bouge. 

Les Zombies In Miami à La dame Noir l'année dernière: 

Image de prévisualisation YouTube

Un parti pris esthétique

La dame Noir ne s'est pas contentée de proposer une prog' intéressante et de multiplier les espaces. "L'idée était d'avoir un dancefloor sous des lumières uniquement rouges, à la fois feutrées et à l'image du dark disco que nous aimons. Côté visuels, Mothi Limbu reste le graphiste avec qui nous travaillons depuis le début pour conserver cet univers sexuel, étouffant et intime", explique Relatif Yann. Pour les non-Marseillais curieux, l'équipe de La dame Noir met en place des résidences (I.boat à Bordeaux, Social Club et Badaboum à Paris) ou font des DJ-sets dans des festivals (Marsatac à Marseille, Midi Festival à Hyères ou le festival Lives au Pont). 

7453-le-bar-de-la-dame-noir-a-marseille-570x0-1

Marseille: pluridisciplinarité et maturité

"Contrairement à l'image que certains média véhiculent, Marseille est en ce moment plutôt en ébullition. Les différentes scènes sont arrivées à maturité et pas mal de lieux peuvent désormais les accueillir". La Friche, le Baby, le One Again, le Molotov, l'Embobineuse, le Club Arty, le WAAW, Oogie... Autant de salles aux registres et ambiances très différents. La préférée de Relatif Yann reste La Friche, "pour la pluridisciplinarité du lieu". La salle accueille en effet une radio, une salle de concert, un restaurant, un théâtre, un skate-park... Par exemple, aujourd'hui à La Friche se tiennent pas moins de six expositions (performances, installations, architecture, photo...), pour finir sur les 16ème Rencontres du Cinéma sud-américain. 

nose-grind-skatepark-la-friche-marseille-dams

En terme de démarche originale, Marseille n'est pas la dernière. Par exemple, l'hôtel Aux Vieux Paniers. A 500 mètres du vieux port, cette vieille bâtisse du XVIIème et ancienne épicerie corse, abrite aujourd’hui une maison d’hôtes de cinq chambres. Rien de bien original pour l'instant. Sauf que chacune des chambres a été investies par des artistes. L'idée? Dormir dans une œuvre d'art éphémère, l'agencement de la chambre et la déco changeant tous les ans. 

La Panic Room par Tilt en 2012:

panic-room-au-vieux-panier-marseille-tilt10

Difficile de quantifier aujourd'hui si l'opération "Marseille, capitale européenne de la culture" a profité aux petites structures. Mais La dame Noir, La Friche ou Aux Vieux Paniers n'ont pas attendu la nomination marseillaise pour faire bouger leur ville. Peuchère!