JE RECHERCHE
Il l'a dit : « La musique française d'aujourd'hui ? Keen'V et Maître Gims »

Il l'a dit : « La musique française d'aujourd'hui ? Keen'V et Maître Gims »

Rachid Ferrache, chanteur de 42 ans (nous reviendrons plus tard sur sa biographie... étonnante) a poussé un coup de gueule retentissant : la musique en France est catastrophique, et « la France ce n'est pas Daft Punk ». Oui, mais...

Rachid Ferrache a tapé du poing sur la table. Pas content l'ex-prof de chant de la Star Academy : « Il n'y a qu'à voir les derniers NRJ Music Awards pour comprendre notre incompétence à produire de vrais gros artistes de talent. Nous fabriquons des artistes pour ado attardés... Et au milieu de tout ça, de réels artistes tentent de se battre pour exister ». Il critique au passage Keen' V, Maître Gims, Colonel Reyel, '7 fions d'assaut' (sic) et Gregoire, "le Nabila de la musique". René La Taupe ou Sébastien Patoche en prennent aussi pour leur grade. C'est pas très gentil de tirer sur les ambulances, mais mettons. La lettre ouverte a d'ailleurs été plutôt bien accueillie sur les réseaux sociaux.

 

 

Sauf que les contre-exemples cités ne donnent pas vraiment envie de reprendre espoir : Zao (le chanteur engagé congolais? A moins qu'il ne s'agisse de Zaho, la lettre ouverte n'étant pas dénuée de fautes d'orthographe), Merwan Rim, Ben l'Oncle Soul, les Soulmen, Tale Of Voices, Jay Sebag, Daniel Levi... Certes ces artistes s'en sortent mieux qu'un Gregoire niveau « coolitude »mais quid des excellents Gesaffelstein, Birdy Nam Nam, C2C, Saint Michel, Fauve, Phoenix, La Femme ? Impossible de les citer tous. Ils ne font évidemment pas l'unanimité mais apportent quelque chose de nouveau sur la scène française, aussi bien en électro qu'en pop ou en rap. Rachid Ferrache évoque Colonel Reyel, on répond Milk, Coffee & Sugar. Il casse Gregoire en chanson française, on lui balance Florent Marchet.

Alors oui, tout est question de goût. Mais de là à écrire « nous ne produisons plus que de la daube » ou « Daft Punk n'est plus un groupe français » après leur passage aux Grammy's et leur refus d'assister aux Victoires de la Musique, il y a un grand pas. Surtout venant d'un ancien membre du jury de « A la recherche du nouveau Michael Jackson » sur W9, ancien prof de chant à la Star Ac' pendant un an sur NRJ 12, ancien choriste des L5 et ancien producteur de Matt Pokora, Willy Denzey et Chimène Badi. Beaucoup « d'anciens » sur son CV : et pour cause, Rachid Ferrache n'a pour l'heure plus de « grosse » actualité, si ce n'est cette lettre ouverte lisible ici. Le texte prend alors une toute autre ampleur, surtout ce passage : « Qu'on me file la direction d'un label et on verra bien les artistes que je sortirai... ». Qui saisira la perche ?