JE RECHERCHE
Disclosure, Lorde, Beyoncé... récit d'une nuit aux Brit Awards

Disclosure, Lorde, Beyoncé... récit d'une nuit aux Brit Awards

Les costards ont brillé hier soir outre-Manche.

Pour certains, il s'agit tout simplement de l'équivalent britannique des Grammys. Pour d'autres, il s'agit davantage de Victoires de la Musique pour fans de fish & chips. La vérité se situe quelque part entre ces deux assertions, mais il faut bien avouer que le casting live des Brit Awards a tout de même plus de style que celui de notre chère cérémonie musicale à la française.

Les gagnants, pour commencer : l'édition 2014, qui a eu lieu hier soir, a couronné ceux auxquels on s'attendait. Voici la liste des principaux élus, qui sont repartis avec leur statuette :

Meilleur groupe britannique : Arctic Monkeys.

Meilleur groupe international : Daft Punk. Récompense récupérée par Nile Rodgers, en l'absence des robots.

Meilleur artiste masculin britannique : David Bowie. Kate Moss (!) s'est chargée de récupérer le prix du chanteur, et en a profité pour expliquer aux Écossais qu'ils ne devaient pas voter pour leur indépendance en septembre. Gênant.

Meilleur artiste féminine internationale : Lorde.

Meilleur artiste féminine britannique : Ellie Goulding.

Album britannique de l'année : Arctic Monkeys, AM.

Single britannique de l'année : Rudimental, "Wainting All Night".

Ensuite, un paquet de lives bien solides ont eu lieu sous les yeux ébahis de l'assistance, et il n'y avait pas que des Anglais sur scène : en atteste la présence de Pharrell "toujours lui" Williams et de Beyoncé Knowles. Ouvrez grand les yeux, la prestation combinée de Lorde et Disclosure vaut le coup, sans parler de la tenue de Katy Perry !

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube