JE RECHERCHE
We Have Band : En bande originale…

We Have Band : En bande originale…

Découverts à travers les compilations branchées de Kitsuné, les trois londoniens publient un premier album éponyme aux allures de cheval de troie: Electro-disco comme les danois de Who Made Who, mais rock comme LCD Soundsystem, We Have Band possède aussi des chansons…

Rencontre avec le groupe, de passage à Paris avant leur concert à la Laiterie (Strasbourg) en juin prochain.

Avec un nom pareil, on aimerait d’abord comprendre comment est né le groupe. Explications?

Thomas W-P: (guitare, basse): J’avais déjà fait parti de groupes avant, mais rien ne me passionnait vraiment, ces dernières années. Avec Dede (sa femme qui chante et joue des perçus et du sampler), on a donc décidé de monter un groupe. Darren a entendu nos demos, les a aimé et voila comment on s’est retrouvé, une nuit de 2006, à composer notre premier morceau tous les trois. Mais cela nous a pris six mois pour trouver la bonne formule.

Darren Bancroft (batteur, chanteur et auteur): Le nom du groupe, d’ailleurs, est aussi celui du titre que nous avons composé cette fameuse nuit de 2006.

Dede : On passait d’un nom à l’autre et il y a eu un déclic… c’était ça.

Darren: Mais ce qu’oublie de dire Thomas, c’est qu’on travaillait tous les trois chez EMI (major musicale, NDR). Pas glamour, comme position…  valait mieux monter un groupe! (Rires)

Niveau influence, on parle d’Orchestral Manoeuvre in the Dark, mais je vois plutôt Human League, première période.Vous confirmez?

Darren: Grave! On est dingues de “Being Boiled” de Human League! Mais on adore aussi les Pet Shop Boys de “West End Girls” (comme le “Halo” de bloc Party repris sur les compiles Kitsuné, NDR). On est aussi fans de Radiohead et des productions de DFA (le label de LCD Soundsystem, NDR).

Thomas: On pourrait aussi rajouter l’approche oblique des Sparks et de Talking Heads, ils nous ont pas mal influencé.

Pour ce premier disque, vous avez travaillé avec Gareth Jones (Depeche Mode, Wire, Erasure) à la production. On apprend dans la bio qu’en plus de ses recettes de vieux briscard, il vous aurait initié à la cuisine allegée. Vous pouvez m’en dire plus là dessus?

Dede : Ah ah… Pendant l’enregistremnt, je faisais des gâteaux que j’amenais au studio. Un jour, Gareth, m’a apporté de quoi en faire sans sucre ni beurre. On y a vu un signe, on a compris qu’on pouvait rendre notre son plus puissant grace à la simplicité. Ce fut peut-êtr son meilleur conseil! (Rires)

De là vient votre conception du remix?

Thomas: Oui, c’est le travail sur la voix qui prime, pour soutenir le rythme. Après, quelque soit le registre et les ingrédients, cela n’a finalement pas beaucoup d’importance. Pour un bon remix, il faut surtout, éviter d’écouter l’original… 

 

We Have Band // "WHB" // Naïve

http://www.myspace.com/wehaveband

JP Samba