JE RECHERCHE
Ce que vous avez loupé ce week-end : le coming-out d'Ellen Page

Ce que vous avez loupé ce week-end : le coming-out d'Ellen Page

Juno n'a pas fait semblant de sortir du placard vendredi soir.

Ceux à qui le nom d'Ellen Page ne dit absolument rien l'ont forcément croisée au détour de nombreux films depuis le milieu des années 2000. Mais c'est son rôle d'ado attachante dans Juno qui la révèlera au grand public, et qui en fera, malgré elle, une figure du cinéma "indé" tel qu'on le pratique à Sundance. Depuis, on l'a vu en championne underage de roller derby dans Bliss, ou en faiseuse de labyrinthes dans Inception. Bref, du haut de ses 26 ans (elle qui en fait toujours 19), elle n'a pas chômé.

Son rôle le plus difficile, cependant, a du être celui qu'elle a joué ce vendredi, à la conférence Time to Thrive à Las Vegas. Dans son discours d'ouverture, elle a chaleureusement soutenu tous les membres de l'organisation américaine Human Rights Campaign, qui co-organisait ce rassemblement, et a choisi ce moment pour dévoiler son homosexualité. Elle a également profité de l'occasion pour rendre hommage à Michael Sam, premier footballeur américain a avoir suivi la même démarche dans un milieu où le tabou est pourtant de mise.

Image de prévisualisation YouTube

Vous pouvez retrouver la version écrite du discours d'Ellen Page par ici, ou en sous-titres de la vidéo ci-dessus. Elle a depuis lâché un simple tweet de remerciements, relayé plusieurs milliers de fois, sans compter les innombrables réponses de soutien. En conclusion, on ne peut que lui souhaier bonne chance pour la suite en ajoutant un énorme "respect" en conclusion.

Thank you @HRC and everyone for all the love and support. X

— Ellen Page (@EllenPage) February 15, 2014