JE RECHERCHE
Week-end : les bons plans Green Room Session

Week-end : les bons plans Green Room Session

Février a beau traîner la réputation de mois le plus déprimant de l’année, on vous jure qu’il y a des choses à faire ! On vous le prouve d’ailleurs dès maintenant en vous proposant 5 sorties pour votre weekend. Entre patinoire, expo vintage et musique au Louvre , c’est un week-end placé sous le signe du mélange des genres que l’on vous préparé.

 

Four Pop, on dirait l'Italie

le-four-pop

Parce que Marseille ne se résume pas à Marseille mais bien à l’agglomération marseillaise, la Ciotat, ville balnéaire s’il en est, possède aussi ses petites coins de paradis. Le dernier en date, ouvert cet été, est le Four Pop. C’est le troisième établissement qu’ouvre une de ses habitantes, Camille Lhomme. Four Pop propose une cuisine méditerranéenne à forte tendance italienne dans un cadre délicieusement rétro. Le Four, vous l’aurez compris, propose tout d’abord des pizzas, à déguster à coté du four, ou de l’autre coté de la rue. Autant dire que les produits sont choisis avec soin : lard de Colonnata, truffes noires… Bon appétit !

 

Bromance On Ice, sortez les patins 

bromanceice

Mélange des genres pour ce vendredi soir. Le label Born Bad (La Femme, Cheveu…) invite régulièrement un label à se produire à la patinoire Pailleron. Aujourd’hui c’est Bromance, le label de Brodinski, qui enfile les patins. Au programme : Brodinski (bah oui), Sam Tiba, B.A.G.A.R.R.E, Ateph Elidja et Guillaume Berg. Et même si n’est pas Philippe Candeloro qui veut, rappelez-vous que le ridicule ne tue pas ! Il serait dommage de se priver d’une telle soirée.

 

Rubin Steiner au Louvre, ciné-mix

Rubin-Steiner

Comment, comment ? De la musique électronique au Louvre ? Vous avez bien lu : cette année le célèbre musée donne carte blanche à Rubin Steiner dans le cadre des Duos Ephémères. C’est la neuvième année que le Louvre reconduit le projet. Le principe ? Donner carte blanche à un artiste qui se transforme pour quelques mois en programmateur de cinéma. Après Camille, Oxmo Puccino ou Laurent Garnier (entre autres), Rubin Steiner viendra enrichir musicalement des films muets ou proposera l’exercice à un autre artiste. Une nouvelle façon de voir des films et une autre manière d’écouter de la musique. On vous l’avait dit ce weekend, on mélange ! Ces ciné-mixes se tiendront tout les vendredis jusqu’en juin.

 

Orphée, Pigalle la nuit

orphee

Caché entre deux bars traditionnellement « pigalliens », il faut sonner pour pouvoir entrée chez Orphée. Cet ancien sauna garde son odeur de souffre, et l’étonnement est garanti. La première fois que l’on y rentre, on se demande où est ce que l’on a atterri : le vestiaire s’appelle salle de massage, les cendriers sont en forme de porte-savons, une grande affiche annonce sans détour « je suis une nymphomane »… Le lieu accueille également des soirées et des concerts, et laisse parfois carte blanche à un artiste. Comme Orphée sortant des enfers, on y sort sans se retourner. Ce qui se passe à Orphée…

 

L'I.Boat, de jour comme de nuit

iboatvintage

Double effet Kiss cool à l’Iboat ce weekend. On vous propose de vous rendre sur la péniche bordelaise pour deux raisons : une expo et une soirée. La première reprend le concept du « UpCycling » et nous propose une sélection de cent affiches publicitaires faites en métal et en bois. Après s’être rincé l’œil, on pourra également aller transpirer au son de French Machine. Cette communauté de designers et graphistes est spécialisée dans l’évènementiel et la « mise en valeur ». Elle nous propose ce vendredi une soirée en compagnie de Zimmer, Waek, Baghera et Jean Tonique qui vient de signer un excellent remix de We Were Evergreen