JE RECHERCHE
Lady Gaga: Born This Way : The Remix

Lady Gaga: Born This Way : The Remix

En découvrant Lady Gaga aux MTV Awards en 2010 dans sa robe cousue de steaks, notre première interrogation était de savoir si Lady Gaga était encore une femme ou bien si elle était définitivement devenue robot à tubes, sans émotions. Presque deux ans plus tard et face à un succès plus que jamais planétaire, nous voici aujourd’hui à contempler l'aura warholienne qui entoure la New-Yorkaise, avec cet album de remixes de son troisième album, “Born This Way”, par la crème de l'avant-garde. Alors, la Gaga, est-ce de l'art ou du cochon? 

Il faut dire que le concept de ce disque de remixes a tout d’un gag : demander à des groupes indés prétendument détenteurs de bon goût (The Horrors, Wild Beasts, Metronomy...) de revisiter son troisième album, certainement le plus mainstream de tous. Mais ces groupes si hype sont ils vraiment les petits “monsters” (comme la Lady appelle ses fans hystéros) de cette créature omniprésente ? Ou bien, à l'inverse, est-ce seulement pour eux un défi rémunérateur ? Si certains des artistes du tracklisting réussissent à extraire de ce b(r)ouillon un peu de matière pour une mixture plus sombre, d’autres font à peine l’effort d’y mettre leur sauce. Foster The People, avec son tube Houdini donnait dans l’efficacité, mais rien de leur powerpop synthétisée ne nous avait préparés à leur penchant pour le tuning mis à nu sur The Edge Of Glory.

On se fait également trahir - et par deux fois !- avec Judas, single que Goldfrapp métamorphose en un titre industriel qu’aucune radio ne se battra sans doute pour diffuser. Par contre, Hurts, le duo qui a fait du rétro-futurisme 80's sa marque de fabrique, fait très mal à nos oreilles en transformant ce même titre en un morceau encore plus pénible que l'original. Et quant à The Horrors, eux ont déjà été plus à l’aise dans cet exercice difficile qu'est le remix. Pourtant, ces ex-étudiants en école d’art - tout comme Gaga - n’ont en commun avec elle que leur goût pour la mise en scène grand guignolesque et leur version de Bloody Mary devient ici un générique de série Disney d’Halloween, tout en orgues. Enfin, The Weeknd donnent une version smoothie de Marry The Night, nouveau single de la queen des charts, lissé à l’extrême. Incapable, comme le reste des artistes présents sur cet album de remixes, de donner une nouvelle dimension à cet album de pop définitivement monstrueux.

C.L.

1. Born This Way (Zedd Remix)

2. Judas (Goldfrapp Remix)

3. The Edge of Glory (Foster the People Remix)

4. Yoü And I (Wild Beasts Remix)

5. Marry the Night (The Weeknd & Ilangelo Remix)

6. Black Jesus (Michael Woods Remix)

7. Bloody Mary (The Horrors Remix)

8. Scheiße (Guena LG Remix)

9. Americano (Gregori Klosman Remix)

10. Electric Chapel (Two Door Cinema Club Remix)

11. Black Jesus (Michael Woods Remix)

12. Judas (Hurts Remix)

13. Born This Way (Twin Shadow Remix)

14. The Edge of Glory (Sultan & Ned Shepard Remix)