JE RECHERCHE
Le guide Green Room Session pour réussir sa playlist à tous les coups

Le guide Green Room Session pour réussir sa playlist à tous les coups

Green Room Session vous a concocté une série de guides pour éviter le syndrome "couplet-refrain-on zappe" en soirée.

Une soirée réussie se mesure souvent à l'ambiance qui y règne, et pour ça, plusieurs facteurs sont à prendre en compte : les invités, le lieu, la durée, à boire, à manger et le plus important de tout : la musique. Pas besoin d'engager un DJ professionnel ou un animateur de soirée, aujourd'hui plusieurs sites et lecteurs de musique se chargent de concocter des playlists en fonction de vos envies. Les jeunes gens utilisent désormais des plateformes telles que Deezer, Spotify ou Grooveshark quand ils ne passent pas eux-mêmes leurs morceaux sur iTunes. Il existe également d'excellent sites qui permettent de créer des playlists par thématiques musicales (8tracks), en fonction de votre humeur (Stereomood) et même en s'adaptant à ce que vous êtes en train de faire comme cuisiner ou bronzer au soleil (Musictime-playlist). Sans parler des sites "prescripteurs" comme Le Tournedisque ou 22Tracks...

Vous rencontrez des difficultés à établir une playlist efficace lorsque vous organisez une soirée ? On vous comprend. Cet exercice est délicat tant la musique à disposition est riche, de plus en plus accessible et variée. Parce que le playlistage est devenu un art, et pour ne plus que vos amis vous demandent "héééé tu peux mettre ce morceau steuplé ?", nous vous donnons tous nos conseils pour préparer une playlist parfaite, adaptée pour chacune de vos soirées. Prêts ? Vous allez devenir les rois/reines incontestés de la nuit.

 

La boum "sweet sixteen"

Vous vous souvenez avoir eu 16 ans ? C'est loin, on sait. Alors que vous dansiez comme des fous sur "Daddy DJ" la bouche pleine de Chamallows, les boums de 2013 n'ont plus rien à voir avec celles de l'année 2000... en ce qui concerne la musique. A cet âge là on est en pleine forme, alors pas de chichis dès le début de la soirée : on se sert un verre de Champomy et à 20 heures on se la donne à fond sur le dancefloor (aménagé par maman et tatie Christine dans le garage) aux sons de tueries électroniques : on n'y vas pas par quatre chemins et on passe la dark techno (parfait pour emballer dans le noir) de Gesaffelstein avec Aleph, on enchaîne avec les derniers mixes hip-hop de Brodinski et on en profite pour passer les meilleurs titres de Yeezus de Kanye West juste avant de passer quelques morceaux alternés de Erol Alkan/Daniel Avery. Petite pause Banga à 23 heures, le temps de laisser les filles écouter le dernier tube de Lady Gaga "Do What U Want", apparemment pompé sur "The Deep" du duo électronique Dance With The Dead. Fini la rigolade, on se déchaîne sur Skrillex (qui est bien parti pour squatter encore longtemps les bibliothèques musicales des jeunes) avant de finir en beauté la soirée vers 00h30 avec l'intégralité du premier album de Disclosure. Et le quart d'heure slow il est où ? Les jeunes c'est plus ce que c'était.

Image de prévisualisation YouTube

 

La nuit sensuelle en couple

Première règle : éviter les ballades clichés et tous les love songs ringardes (Tragédie, K-maro et autres poètes maudits). L'amour de votre vie (ou pas) arrive à 20 heures et pose les pieds sous la table, attendant le repas que vous lui avez préparé depuis des heures (cauchemar en cuisine). Autorisez-vous à passer le best-of de Roy Orbison ("Oh, Pretty Woman") et/ou celui de Frank Sinatra. Les classiques de chansons d'amour c'est bien, mais il ne faut pas trop en abuser (comme le vin rouge). Sortez le grand jeu au moment du dessert : après avoir passé quelques titres langoureux de Moriarty vous trépignez d'impatience et mettez "Tessellate" de Alt-J. La personne qui est en face de vous devrait fondre autant que la crème glacée que vous finissez hâtivement. En fonction de vos goûts musicaux et de ceux de votre moitié, on vous conseille de terminer cette soirée intime avec quelques classiques de plus ("Loving You" de Minnie Riperton, "When A Man Love A Woman" de Percy Sledge, "Città Vuota" de Mina), avec de la chanson française (Serge Gainsbourg, Françoise Hardy) ou avec l'un des meilleurs albums de 2012 : Channel Orange de Frank Ocean. Personne n'y résistera.

Image de prévisualisation YouTube

 

L'anniversaire de trentenaires en appart

Il est 20 heures précises lorsque votre ami Charles rentre de sa journée de boulot, et que vous et votre bande de potes le surprenez dans son appartement. Le temps d'ouvrir quelques bonnes bouteilles de vin rouge, que vous mettez en route la playlist que vous préparez depuis une semaine : on démarre pépère avec le nouveau Arcade Fire, dont tout le monde cause déjà dans la discussion principale. Vous profitez d'une anecdote insipide de votre voisin de canapé pour passer Psychic de Darkside, parfait pour continuer la soirée. Vient le moment d'éteindre les lumières et de souffler la bougie : après le traditionnel "joyeux anniversaire" vous passez les nouveaux disques des artistes préférés de votre ami qui vous rappelle vos années lycée : Daft Punk (Random Access Memories), The Strokes (Comedown Machine), Arctic Monkeys (AM), Atoms for Peace (Amok), tous vos groupes favoris ont décidé de revenir en 2013 avec un nouvel opus, ça tombe bien, ça cause "anciens versus nouveaux" à la table. Il est 23 heures. La fête bat à son plein : les discussions s’effacent pour laisser place à la danse, l’album de Phoenix démarre et vous emporte dans un tourbillon de joie présente mêlée à des souvenirs agréables avec vos amis. On en profiterait bien pour se caler deux ou trois bons morceaux de rock alternatif des 90's (Pearl Jam, Smashing Pumpkins), pour la gloire. Qui a dit que les meilleurs années étaient celles de nos 20 ans ?

Image de prévisualisation YouTube

 

La réunion hipster dans un bar éphémère

"Quoi mais toi aussi tu as eu ton invit' pour LA soirée du mois ?!?" C'est ce que votre meilleur(e) ami(e) risque de vous dire au téléphone si vous vous rendez à la soirée branchée tenue dans un lieu secret de Paris. Le principe du bar éphémère ? Prenez un endroit de votre choix (entrepôt, supermarché, local vide, boutique de fringues) et investissez-le de sorte à en faire un bar coolos le temps d'une ou plusieurs soirées. Tous les gens qui se veulent à la mode s'y rendront. Qui dit hype, dit musique avant-gardiste : le DJ (que vous pourriez être un jour) passera des sons tellement pointus et récents que le dernier titre de Drake sorti il y a une semaine vous semblera déjà dépassé. Évidemment il y a une astuce : si vous passez des morceaux peu connus, vous pouvez vous permettre de piocher dans des trucs moins "frais" et personne ne le remarquera. On vous conseille d'opter pour les mixtapes et les EPs très en vogue (Chance The Rapper - Acid rap, Solange Knowles - True, LE1F - Fly Zone) et de passer des artistes à la notoriété modérée (de Grimes à James Blake en passant par BANKS, Blood Orange et Cults) voire quasi inconnue (Blue Hawaii, Parquet Courts, Pick A Piper) pour attiser la curiosité et faire le pourquoi d'une soirée branchée. Par exemple : alors que vous vous contentez d'écouter Frank Ocean dans le style R&B/Rap, le DJ vous passera plutôt ses compères de OFWGKTA : Earl Sweatshirt et Tyler, The Creator. On trouve de tout comme musique dans ces soirées-là, tant qu'elle est bonne et d'une certaine façon élitiste.

Image de prévisualisation YouTube

 

La fête du Nouvel An

Vous avez décidé de fêter la nouvelle année à la campagne ou à la ville avec vos 200 meilleurs potes ? Bonne idée. Beaucoup de personnes se mettent la pression concernant cette soirée qui n'arrive qu'une fois par an, où tout doit être parfait. Pas la peine de flipper, on est là pour vous donner nos conseils de playlist pour le Nouvel An 2013-2014. N'hésitez pas à préparer une playlist de 10 heures, au moins vous aurez un large choix de titres en fonction de comment la soirée se déroule. On peut déjà s'inspirer des tops albums réalisés par les médias musicaux (voir notre Top 10 albums) et faire une sélection pour avoir un mélange homogène, avec des artistes et des titres qui s'accordent à la perfection. Les conditions pour un Nouvel An réussi sont simples : chacun doit s'amuser et le choix de la musique est primordial pour que chaque personne ait son moment musical dans la soirée. 21 heures. La fête commence tranquillement avec Arcade Fire (si la soirée est déguisée c'est encore mieux), suivis de pas mal de morceaux indé mid-tempo pour chauffer la salle. Ne jouez pas tous les tubes en début de soirée, gardez les incontournables pour plus tard. L'humeur est à la danse vers 22h36 : c'est le moment de passer tous les titres dansants qui ont squatté les charts cette année... (Rihanna, Calvin Harris, will.i.am, Katy Perry, Icona Pop, Miley Cyrus, David Guetta etc. Si si, on a bien dit David Guetta.) C'est bien le seul soir où l'on peut s'autoriser à faire quelques écarts musicaux et écouter de la soupe mainstream. Minuit et un "bonne année" plus tard, les choses sérieuses peuvent commencer. Toutes les plus grosses tueries electro de l'année n'attendaient que ça : le crew Ed Banger, Disclosure, Gesaffelstein, Club Cheval, Jackson & His Computer Band et bien d'autres... Une fois l'ambiance montée d'un cran, il est temps d'essayer des artistes moins connus du grand public (Jon Hopkins, James Holden, John Talabot, Daniel Avery, Connan Mockasin...). Pensez à caler un petit passage rap/hip-hop dans la soirée avec Drake (Nothing Was The Same), A$AP Rocky (Long.Live.A$AP), voire du bon gros français (Kaaris, si tu nous regardes). Lorsque l'ambiance retombe sur les coups de 4h-6h car les gens sont "fatigués", profitez-en pour mettre des sons plus posés comme les français de Fauve, La Femme ou bien le dernier Daft Punk, qui a au moins l'utilité de fédérer dans ce genre de momenrs. En vous souhaitant à tous une excellente soirée de réveillon, on se voit l'année prochaine !

Image de prévisualisation YouTube