JE RECHERCHE
Maxis, clips, tendances, pochettes... le meilleur de 2013 selon Green Room Session

Maxis, clips, tendances, pochettes... le meilleur de 2013 selon Green Room Session

Après avoir pointé les ratés de cette année, et avant le grand classement des albums, on fait le point sur les belles choses qui ont ponctué cette année.

 

Les EPs, les maxis… qui squattent notre playlist

Agoria - Scala

Splendide retour du producteur lyonnais sur Innervisions, là où on ne l’attendait pas : sur un créneau pointu et raffiné, alors qu’il aurait pu jouer la carte des gros tubes fédérateurs.

Image de prévisualisation YouTube 

 

Superpoze - Jaguar

Le deuxième EP de Superpoze entérine la voix qu’il avait creusé dans le premier, celle d’un type qui sait où il va. Et la destination ? Lui seul la connaît. Et nous, on aime l’aventure.

Image de prévisualisation YouTube 

 

Fauve - Blizzard

Un EP qui fait remplir des Bataclans et plein de salles à travers la France, il faut forcément s’y intéresser un minimum. En l’occurrence, Blizzard est l'acte fondateur de Fauve.

Image de prévisualisation YouTube 

 

Boys Noize - XTC & Ich R U Remixes

Deux tubes du dernier album de Boys Noize, deux remixeurs classieux (Justice & The Chemical Brothers), le résultat s’apparente à une paire de baffes salvatrice.

 

Rone - Tohu Bonus

Ici, on parle uniquement de l’EP bonus de l’excellent Tohu Bohu, qui a aussi fait sa vie sans son grand frère. Un petit bijou truffé d’inédits et de trouvailles qui augmentent l’expérience Rone.

 

Skream - Rollercoaster

Avant, Skream, c’était du gros dubstep. Aujourd’hui, le producteur anglais se pointe là où personne ne l’attendait et donne dans l’électro-disco sur-efficace.

Image de prévisualisation YouTube 

 

Mr Oizo - Amicalement

Chaque incartade de Mr Oizo est un plaisir auditif, surtout qu’il a toujours le chic pour l’offrir à ses fans. Amicalement enfonce encore un peu le clou.

 Image de prévisualisation YouTube

 

Panteros666 - Hyper Reality

Presque un mini-album pour le producteur à la tignasse multicolore échappé de Club Cheval, et son premier objet sonore aussi défini.

Image de prévisualisation YouTube 

 

Fakear - Dark Lands

On a déjà tout dit dans la chronique, mais on va en remettre une couche : Fakear reprend l’héritage de Bonobo et du beatmaking made in Ninja Tune pour le réactualiser avec une énergie juvénile.

Image de prévisualisation YouTube 

 

Todd Terje - Strandbar

Si vous n’avez pas écouté ce tube une seule fois cet été, alors vous êtes foutus. Sinon, on imagine que vous avez dansé là dessus comme un beau diable, et vous avez eu entièrement raison !

Image de prévisualisation YouTube

 

Les pochettes qu’on a envie d’encadrer

 

James Blake - Overgrown

La différence de qualité entre la pochette du premier album de James Blake et celle-ci est un peu la même qu'en musique : plus fin, plus classe, plus tout.

blake 

 

Atoms for Peace - AMOK

Stanley Downwood pourrait essayer de rater ses pochettes, il ferait ça bien quand même.

AMOK 

 

Sound Pellegrino - SND.PE vol.1

Plus simple, tu meurs. Cependant, l'agencement des couleurs et la sobriété de l'ensemble nous font abdiquer. Sound Pellegrino sort de la musique classe... dans un emballage classe.

snp036 

 

Diplo - Revolution

Lui seul a remasterisé le twerk avec son morceau "Express Yourself", c'est donc normal que Diplo réitère son hommage en 2013 avec cette pochette au goût exquis.

diplo

 

La Femme - Psycho Tropical Berlin

Du grand n'importe quoi ? Pas du tout, juste un bordel joliment organisé, qui correspond parfaitement à la musique du groupe.

LA-FEMME-COVER-HAUTE-DEF2

 

Les trois bonne nouvelles dont on ne se lasse pas

 

Paris, à nouveau ville nocturne

paris

Qui eut cru que le renouveau de la nuit parisienne viendrait de sa banlieue ? Il y a encore trois ans, seuls quelques clubs “bien dans leurs souliers” accueillaient la plupart de la vie nocturne de la capitale. Aujourd’hui, les clubs poussent comme des champignons, les soirées s’exportent un peu partout dans les vingt arrondissements, quitte à pousser jusqu’à l’aéroport du Bourget ou à la Défense, la nuit parisienne a son maire, bref, pour s’ennuyer un samedi soir à Paris, il faut désormais faire preuve de mauvaise volonté…

 

La vraie bonne année du rap

casseurs

Pour les USA, vous allez nous dire que c’est une tendance qui dure depuis quelques temps, mais on n’a jamais autant ressenti ses effets que cette année. Deux albums solides des superstars du genre (Kanye et Jay-Z), adoubement du phénomène A$AP Rocky, Explosion de Kendrick Lamar, de Earl Sweatshirt… Sans parler des chouettes albums de Grems, d’IAM, du Klub des Loosers et de Casseurs Flowters par chez nous. Le rap game semble reparti sur de bonnes bases.

 

David Bowie est vivant

bowie

Si, on vous jure.

 

Des clips qui resteront dans nos mémoires

 

Jackson & His Computer Band - “G.I. Jane”

Des attributs masculins, du polar, du swag.

Image de prévisualisation YouTube

 

Pharrell Williams - “Happy”

Du soleil, des minions, encore du swag.

pharrell2

 

Atoms For Peace - "Before Your Very Eyes"

Du sable, du morphing numérique trop cool, pas trop de swag.

Image de prévisualisation YouTube

 

Miss Kittin - “Maneki Neko”

De l’animation, du kawaii, du rêve de gosse.

Image de prévisualisation YouTube

 

Disclosure - “When A Fire Starts To Burn”

De l’élégance, de la transe, et du feu.

Image de prévisualisation YouTube 

 

Street food : ce qui nous a régalé

Pizza Di Loretta

loretta

Deux adresses parisiennes, en espérant que la renommée de cette petite franchise devienne assez grande pour s’étendre ailleurs en France : Pizza Di Loretta a tout pour réussir, en tout cas. Pourtant, la formule st simple : de la ‘za à la part, et achetée au poids. Sauf que la qualité des recettes et la fraîcheur des ingrédients font le reste, sans parler du cadre… De la bonne bouffe, saine, et avec du goût, il n’en fallait pas plus pour oublier notre rapport ambigu à Findus.

Site web

 

Les bons plans téléchargement de l’année

 

Le dernier album de Moby en “éclaté” sur BitTorrent

Le quadra chauve de l’électro a encouragé les remixes de son dernier album en rendant toutes les pistes de chaque morceau disponibles au téléchargement. Respect.

 

Jonwayne fait sa pré-révolution

On vous parlait du regain de santé du rap, spécialement américain. Jonwayne suit les traces de ses ainés angelenos et propose, juste avant son premier album, une mixtape splendide, inspirée et pleine de featurings !

 

Petit Fantôme, très grande mixtape

Il a été éblouissant au Pitchfork Music Festival à Paris, même s’il passait trop tôt. Pas grave, le succès qu’a connu Stave auprès de ceux qui savent a propulsé Petit Fantôme sur les rails de la renommée. Et c’est mérité.