JE RECHERCHE
Ce qu'il ne fallait pas rater aux YouTube Music Awards

Ce qu'il ne fallait pas rater aux YouTube Music Awards

Les premiers Awards décernés par la plateforme de streaming vidéo ont tenu leurs promesses.

Arcade Fire, M.I.A., Earl Sweatshirt, Tyler, the Creator, Eminem... on a vu pire comme affiche. On tient le line-up des représentations live des YouTube Music Acards, dont la première occurrence s'est tenue ce week-end.

Et qui dit YouTube, dit "plein de chouettes vidéos à visionner". Outre le fait que Win Butler, chanteur d'Arcade Fire, soit venu troubler l'intronisation du "Harlem Shake" de baauer comme "phénomène vidéo de l'année", on pourra noter la diffusion de l'excellent clip, réalisé en live par Spike Jonze, du morceau "Afterlife", lui aussi joué en direct. Oui, c'est une prouesse, oui, c'est bien l'actrice Greta Garvig qui danse comme une damnée, et vous avez le droit à une séance de rattrapage !

 

Quoi d'autre ? Oh ouiiii, une interprétation live de "Rap God" par Eminem ! Le tout filmé dans un décor sur-sobre, en noir et blanc, la performance étant réalisée par Syndrome.

 

D'ailleurs, ce petit malin a gagné le prix de l'Artiste de l'année, devant Psy, Justin Bieber et Rihanna. À l'aise.

 

Niveau gossip, on a vu Lady Gaga embrasser Taylor Kinney. Oui, c'est important.

Image de prévisualisation YouTube

 

On termine avec le clip de M.I.A. Pour "Come Walk With Me", réalisé par Fafi. Oui, cocorico !

Image de prévisualisation YouTube