JE RECHERCHE
Pitchfork Music Festival : l'essentiel du jour 2

Pitchfork Music Festival : l'essentiel du jour 2

Après une entrée en matière en mode "force tranquille" hier, le second soir a aligné pas mal de noms bien costauds dans un délire très, très éclectique.

 

jagwarma

Le concert mémorable : Jagwar Ma

On aurait pu citer le black metal pour hipsters de Deafheaven ou le show impressionnant de Disclosure, mais c'est Jagwar Ma qui a fini, après de longues hésitations, par conquérir notre cœur. Très pop, archi efficace, le duo (augmenté de musiciens additionnels) dégage une énergie communicative, et, il est important de le noter, secoue la fosse qui semble apprécier de se faire secouer comme ça. On les attendait comme une révélation, ils se sont imposés comme l'un des diamants purs de ce festival !

 

L'instant coulisses

regie

Ce type à l'air de s'ennuyer devant ses 3297 écrans ? Détrompez-vous, il a une tonne de données à gérer. Ceci est la régie générale de retransmission vidéo des concerts, gérée par l'équipe de la Blogothèque. Cet endroit récupère le flux audio et vidéo des deux régies provenant des scènes du festival pour les traitements finaux, avant que tout ça ne soit envoyé dans vos mirettes.

 

Une question à Disclosure

disclo

Green Room Session : beaucoup de monde croit que votre passage à cette édition du Pitchfork est le second, mais c'est en fait le troisième : vous aviez joué les DJs à l'after party de la toute première édition en 2011...

Guy : c'est vrai, visiblement personne ne s'en souvient, on ne comprend pas pourquoi ! (rires) On était encore tout petits cette année-là, mais Pitchfork nous avait déjà repérés. On a toujours été défendus par ce média, en particulier par un journaliste de leur rédaction nommé Larry Fitzmaurice. On repensait à cette soirée il y a peu de temps, on a joué avec Purity Ring et l'ambiance était vraiment sympa, mais nous n'étions pas sur l'affiche cette année-là. Regarde celle de 2012 (il montre l'affiche justement présente sur un mur, ndlr) : nous sommes dans le troisième tiers de la liste. Du coup, vu notre position sur celle de cette année, c'est une consécration.. (rires)

 

Le look Pitchfork

look

Samy et Fanny vont bien ensemble, c'est d'ailleurs pour ça qu'on les a repérés. Les amoureux portent les rayures de deux manières différentes, lui donne dans l'influence Caribou. Fanny en jette avec deux atouts : la veste a trois bandes qui va bien avec traitement brillant et les sneakers flashy. Samy, son truc, c'est le bleu pastel et la touche zébrée au niveau de la ceinture.

 

L'instant qu'il ne fallait pas rater

Connan Mockasin a beau avoir des dégaines trop cool, on ne peut garder le secret plus longtemps : il est nul aux fléchettes. On le sait, on a réussi à le battre.

#JeveuxunTotebagduPitchfork (mot clef découvert)

 

Niveau food

 cocotte

Au menu : "mashed potatoes" avec légumes de saison, made by Street Food à la Française.

Tarif : 2,5 tokens.

Verdict : "Manger une purée-légumes au festival, et puis quoi encore ?" Bon, si vous partez dans cette dynamique là, il est possible que vous allez rater le meilleur plan bouffe du Pitchfork. Ce truc cale, la pomme de terre étant grossièrement moulinée et assaisonnée au poil, pour un côté non-uniforme et goûtu. Et les légumes, les légumes ! Pas gras, légers, et néanmoins efficaces pour couper la faim, entre carottes, potirons et navets. Un bon plat de saison, sain, simple, et qui semble sortir du faitout de mère-grand.

 

Et sinon ?

C'est désormais un classique : les deux scènes du Pitchfork Music Festival étant opposés et les groupes s'enchaînant presque sans pause, une transhumance impressionnante s'opère entre chaque show. En gros, si vous restez au milieu de la salle à ce moment-là, ça ressemble à ça.