JE RECHERCHE
Pitchfork Music Festival : l'essentiel du Jour 1

Pitchfork Music Festival : l'essentiel du Jour 1

Le festival de musique indé a démarré sur les chapeaux de roue, porté par les prestations impressionnantes de Darkside et de The Knife. On vous raconte ?

 

darkside

Le concert mémorable : Darkside

 On ne peut pas dire que Nicolas Jaar et Dave Harrington n'étaient pas attendus au tournant. Beaucoup étaient venus tester leur duo Darkside, dont la réputation live donne autant dans le "sublime, magique, envoûtant" que dans le "soporifique et intellectualiste". Désolé pour les haters, nous, on a adoré. La crainte de voir leur musique intimiste s'effacer dans l'enceinte immense de la Grande Halle s'est rapidement envolée, et le charme naturel de Jaar y fait visiblement pour quelque chose... à en voir le minois des filles qui squattaient les premiers rangs. Seul hic, si on peut se permettre : l'obscurité, c'est bien, mais il manquait au moins de quoi distinguer nos deux héros de la soirée !

 

brbackstage

L'instant coulisses

Il y a le bar VIP, OK, mais pour "ceux qui savent", il y a encore mieux : le corner "Artists Backstage" est tout simplement sublime et très bien décoré, mi-vintage, mi-récup', avec plein de chouettes peintures au mur et un baby-foot pour se détendre. On croise Laura Leishman de France Inter interviewer Dev Hynes de Blood Orange à une table : pas de doute, le cool émane d'ici.

 

mountkimbie

Une question à Mount Kimbie

Green Room Session : Vous revenez tout juste des Etats-Unis. Le jet-lag, ça se gère comment pour ce genre de grosses dates ?

Dominic : Bon, là on n'a quasiment pas dormi depuis qu'on est partis de là bas, donc on est vraiment vannés, mais c'est le genre de sensation qui disparaît dès que tu montes sur scène. Ici, c'était une date qui nous tenait à cœur donc on s'est mis un peu la pression aussi. D'habitude, c'est ce "sens" là qui pose davantage de problèmes lorsque tu voyages, parce que la nuit passe en un rien de temps. De l'Est vers l'Ouest, ta journée se rallonge énormément mais il te suffit de tenir jusqu'au soir...

Kai : J'ai une technique pour gérer le jet-lag : je dors le moins possible pendant le voyage, pour que le sommeil vienne naturellement au moment où j'y ai droit. Tout à l'heure, je me suis tout de même demandé si je serais capable de donner le meilleur de moi-même sur scène, mais ça s'est bien passé. Du coup, on ne va pas pouvoir faire la fête très longtemps, on table sur une heure maximum (rires).

 

 vanessa

Le look Pitchfork

Prénom : Vanessa

Compte Twitter : @crocodilevan

Notre "lookée du soir" nous dit dans l'oreillette que ce n'est pas la première fois qu'on l'alpague pour ce genre de clichés, et cela ne nous étonne guère. Son look clairement marqué possède un quelque chose d'inratable, qu'on trouve rapidement après quelques secondes de réflexion : bah oui, cette couleur de cheveux avec cette coupe, c'est évidemment parfait pour se démarquer et mettre en valeur une tenue originale tout en restant de très bon goût !

 

L'instant qu'il ne fallait pas rater

Niveau visuel, dégaines surréalistes, instruments zinzin et déhanchements tribaux, The Knife a mis la barre très haute. Preuve en est avec cet extrait qui mélange une harpe géante, une métallophoniste surexcitée et Karin Dreijer qui fait des bons de cabri. Tout va bien.

 

Niveau food

sandwich

Au menu ce soir : sandwich tomatade-salade-concombre-olives, made by Gontran Cherrier Artisan Boulanger.

Prix : 3 tokens.

Verdict : parfait pour les veggies, voire les vegans, ni fromage et encore moins de viande. Si la première bouchée manque un poil "d'effet gourmandise", les ingrédients sont là en quantité, le pain est du genre archi-frais et pas sorti du congélo, bref, c'est pas de la gnognotte. Et niveau goût, il n'y a pas à discuter : c'est costaud et bien défini.

Et sinon ?

On a entendu la rumeur pendant des heures, elle s'est confirmée de visu : Nathalie Kosciuscko-Morizet est venue faire un petit tout au Pitchfork pour prendre la température. En off, on nous dit qu'elle est venue pour The Knife, ce qui ne nous étonne guère, vu que son frère Pierre est connu pour être un fan d'électro. Elle nous confiera ne pas avoir exactement les mêmes goûts musicaux que lui... On imagine les discussions sur le renouveau house en diner de famille !

 

Retrouvez toute lactualité du Pitchfork Music Festival dans notre rubrique spéciale !

Photo de Une : Savages.

Texte : Mathias, Photos : Thomas