JE RECHERCHE
5 moments-clé de la carrière de Lou Reed

5 moments-clé de la carrière de Lou Reed

La nouvelle est tombée de façon brutale ce dimanche 27 octobre : Lou Reed n'est plus. À 71 ans, ce grand monsieur du rock'n'roll est parti marcher "On the Wild Side" pour toujours, laissant derrière lui une discographie monumentale qui a inspiré des millions de gens. Avec ou sans les Velvet Underground, dans la Factory de Warhol ou en dehors, Lou Reed restera à tout jamais l'une des plus grandes rock stars du XXème siècle.

L'adolescence

Lou Reed a grandi sur Long Island dans un environnement conformiste. Alors qu'il se découvre bisexuel durant l'adolescence, on lui infligera plusieurs séances d'électrochocs dans le but de le remettre "dans le droit chemin", ce qui le marquera à vie. Il racontera cette expérience peu agréable dans la chanson "Kill Your Sons" issue de son quatrième album solo Sally Can't Dance (1974).

 

Les débuts à New-York

Après avoir étudié le journalisme et le cinéma à l'université de Syracuse, Lou s'installe à New-York en 1964 où il va rencontrer John Cale avec qui il forme un groupe sous plusieurs pseudonymes jusqu'à trouver le nom Velvet Underground. "The Ostrich" est le premier titre qu'il enregistrera, se voulant une parodie des chansons dansantes et populaires de l'époque, avant même que le Velvet ne devienne une réalité.

 

Sa carrière solo

En 1970, Lou quitte les Velvet Underground après avoir rencontré un succès phénoménal dans le monde entier avec quatre albums. Si le premier disque solo de Reed est un échec, le chanteur demande de l'aide au chanteur le plus en vogue du moment : David Bowie, pour enregistrer son second album. Cette fois-ci, le succès est au rendez-vous. Des titres comme "Perfect Day" ou "Satellite of Love" sont des classiques de la musique rock. Lou Reed dédie les paroles de son tube "Walk on the Wild Side" de façon ironique, à tous ceux qui comme lui - marginaux, travestis et arrivistes - ont fréquenté la Factory d'Andy Warhol dans les années 60.

 

Ses collaborations

Lou Reed a collaboré avec plusieurs artistes durant sa carrière solo, notamment avec ses anciens acolytes des Velvet comme John Cale et Nico. Mais c'est en 2011 que l'artiste crée la surprise en sortant un album avec le groupe de heavy metal américain Metallica. Les fans des deux côtés sont choqués. Ensemble, ils donnent naissance à Lulu : un disque controversé où Lou Reed parle/chante ses textes sur des instrumentales jouées par le groupe de metal. Pas le meilleur souvenir que l'on gardera de lui, mais même les plus grands ont le droit de faire des erreurs...

 

The Velvet Underground

Tout le monde connaît le groupe mythique qu'il a formé avec John Cale, Sterling Morrison et Moe Tucker à la fin des années 60. Le quatuor aura connu plus de succès après sa séparation que pendant leurs années actives, inspirant plusieurs générations d'artistes (encore aujourd'hui) de David Bowie à Bob Dylan en passant par Iggy Pop. Le premier album The Velvet Underground & Nico est souvent considéré comme l'album rock le plus influent jamais réalisé. On se souvient tous de la pochette banane réalisée par Andy Warhol lui-même qui fait désormais partie de la culture populaire. Les "dimanches matin" ne seront plus les mêmes sans Lou Reed.