JE RECHERCHE
Faire de la musique sur votre iPad, mode d'emploi

Faire de la musique sur votre iPad, mode d'emploi

Les temps changent, les techniques aussi ! Alors que le numérique est partout, les gadgets ultra-technologiques envahissent notre quotidien. Parmi les derniers nés : les tablettes tactiles, avec une de celle qui a le plus fait un tabac — la tablette de la marque à la pomme — l'iPad. Les technologies changent, et les musiciens s'adaptent. Mais l'iPad a souvent été relégué au rang de gadget quand il s'agit de se faire une place dans l'équipement des musiciens. Alors, l'iPad comme gadget, légende urbaine ?

Perdu dans l'Apple Store ? Nous vous proposons un petit tour d'horizon de quelques unes des applications phares pour faire de la musique sur votre iPad.

 

Les studios portatifs

Autrement appelées DAWs (pour Digital Audio Workstations) par les érudits, une bonne poignée d'applications proposées sur l'App Store vous permettront de faire vos morceaux de A à Z : beats, guitares, synthétiseurs, ces applications sont de véritables outils pour construire vos morceaux "from scratch". Dans ces DAWs, il faut d'abord citer le petit protégé d'Apple : GarageBand. Si vous connaissez déjà la version pour ordinateurs, vous ne serez pas surpris par celle pour tablette : même les moins musiciens pourront rapidement créer leur premier morceau sur cette véritable application ludique, avec des machines rythmiques réellement intuitives, des synthétiseurs très réactifs et surtout les "smart instruments", qui permettent de jouer de véritables grooves d'un seul doigt. Seul hic : cette application reste intuitive pour les débutants, mais les possibilités sont rapidement limitées. Le plus : une des applications payantes les plus accessibles pour le porte-monnaie.

Il y a ensuite les DAWs dérivées des célèbres logiciels qui ont fait leurs preuves sur ordinateur : Cubase, très utilisée en studio, possède son dérivé sur iPad, Cubasis, application qui est tout de suite accessible si vous êtes familiers avec la version classique (les deux pouvant d'ailleurs interagir). Une application un peu chère, face à l'autre transposition du classique Fruity Loops, avec FL Studio Mobile, qui elle aussi rappelle bel et bien sa grande sœur, pour un prix qui est plus abordable. On vous conseille également : Nano Studio, Beatmaker, ou si vous voulez vraiment taper dans le haut de gamme, visez pour Auria, bête de course des applications DAWs, qui vous fera vider votre porte monnaie mais qui a tous les airs d'une véritable appli professionnelle.

Image de prévisualisation YouTube

 

Les applications "instruments"

Peut-être un peu plus gadget, mais sûrement plus facilement intégrable dans un studio ou même dans un live set, l'iPad propose une bonne quantité d'applications qui permettent de jouer des instruments solo. Des plus babioles au plus sérieuses, l'iPad propose tout un panel de ces applications.

Primo, il y a les applis "gadgets", destinées à vous amuser à jouer du piano (à ne plus pouvoir les compter), de la guitare, des applications pour jouer des cowbells (les fameuses cloches que l'on retrouve partout dans le disco, si si, on vous jure), des congas ou de la batterie, du vuvuzela ou même du ukulélé (entre autres instruments). Ensuite, on retrouve une liste d'applis à vocation plus sérieuse, plus pro (mais tout de suite payantes), telles que le dérivé de la célèbre boîte à rythmes Electribe avec iElectribe (qui ressemble d'ailleurs grandement à la vraie), ou Nanoloop (si vous êtes amateurs de sons rétro-Game-Boy) ou encore la version pour iPad du célèbre Kaossilator (et on vous le donne dans le mille, ils l'ont appelée iKaossilator), ou encore même les déclinaisons en applications de la série Moog : autant le filtre qu'Animoog, ou encore le iMini d'Arturia, reproduction du célèbre synthétiseur Minimoog.

Image de prévisualisation YouTube

 

Les contrôleurs MIDI

On touche ici à une autre catégorie d'applications : celles qui ne font pas de son à proprement parler, mais que vous pourrez utiliser en live pour contrôler vos instruments et / ou vos logiciels (c'est là toute l'utilité du protocole MIDI). Dans cette catégorie, vous pouvez bien sûr taper dans l'application gratuite, mais qui restera limitée niveau possibilités. Si vous êtes des inconditionnels du très célèbre logiciel Ableton Live, optez pour TouchAble qui malgré son petit prix se révèle être très intuitif et reconnait l'interface de votre session Ableton parfaitement, vous permettant de la contrôler avec facilité. Un petit paquet d'applications vous proposent également de programmer votre propre interface MIDI pour synchroniser avec vos logiciels : TouchOSC propose une très bonne application, programmable quasiment à volonté. Mais dans ce domaine, la plus développée et la plus pro reste la dérivation pour iPad du célèbre contrôleur Lemur (version physique utilisée notamment par les Daft Punk dans leur live, ou encore Björk, Justice, The Glitch Mob, Gui Boratto, et autres), qui malgré son prix un peu rebutant (mais toujours moins élevé que la version physique), reste une des applications de contrôle MIDI les plus évoluées et les plus professionnelles du marché. Et en plus, c'est beau à voir !

Seul bémol de toutes ces applications, il va falloir vous y connaître un poil pour pouvoir vous en servir, pas forcément dans l'application en tant que telle, mais pour la synchroniser avec votre ordinateur : router en WiFi, par câble, via OSC, par carte externe, bref, de quoi parfois s'arracher un peu les cheveux pour les faire fonctionner, surtout si vous avez cru lire du chinois dans ces dernières lignes.

Image de prévisualisation YouTube

 

Les applications pour mixer

Ah, nous vous entendons tout de suite râler. Loin de nous l'idée de relancer le débat sur "est-ce que mixer sur ordinateur/applications c'est vraiment mixer ?" ou encore "le vrai deejaying, c'est sur vinyles", il existe des applications plutôt efficaces pour mixer à même votre tablette. Il ne faudra pas opter pour les applications gratuites pour assurer un véritable DJ-set (mais cela dit, vous pouvez les utiliser pour simplement passer des titres les uns après les autres en soirée), cependant Traktor et Mixvibes ont sorti deux applications bien efficaces si vous ne souhaitez pas vous encombrer à venir en soirée avec votre bac de vinyles ou une lourde pochette de CDs. Et nous ne vous parlons pas ici d'applications qui permettraient de contrôler les logiciels sur votre ordinateur, mais qui vous laisseront bel et bien mixer les morceaux de votre bibliothèque musicale iPad : synchro, effets, boucles, tout y est pour un DJ-set bien ficelé.

Image de prévisualisation YouTube

 

Diriger votre iPad de l'extérieur ?

Et oui, tout sur l'iPad n'est pas qu'application. Vous pourrez le constater en mettant un peu la patte au portefeuille pour acquérir ce que l'on pourrait appeler des "stands" iPad pour jouer de la musique : le Launchkey de Novation, synthétiseur iPad utilisable également sur votre ordinateur, le complet Akai MPC (pour faire de la MPC, vous vous en serez douté), le Vestax Spin2 pour mixer, et autres contrôleurs externes "physiques" pour tirer le meilleur profit de votre tablette. Allez trainer les pieds dans votre magasin de musique favori, nous sommes sûrs qu'ils pourront vous renseigner sur ces contrôleurs.

http://images6.thomann.de/pics/bdb/322814/7435827_800.jpg

En résumé, un certain nombre d'applications sont effectivement des applications pour s'amuser, mais d'autres trouveront des places de choix dans les sets des musiciens qui sauront tirer parti des nombreuses possibilités offertes pour faire de la musique sur cette tablette. À vous de vous faire votre propre avis, et nous précisons également que tous ces conseils valent aussi pour les tablettes Android, qui proposent quasiment le même catalogue d'applications que l'iPad !

À lire également : les applis indispensables à tout mélomane