JE RECHERCHE
Breakbot :
Funk you

Breakbot : Funk you

Dans la famille Ed Banger, on pensait qu'Uffie était l'unique carte joker au rayon pop et glamour, mais c'était sans compter sur le funky Breakbot, fils adopté par le label il y a six mois. D’abord rendu célèbre pour son travail en tant que graphiste (le vaisseau de Justice, en forme de croix, c’était lui), Thibaud Berland s’essaie ensuite à des remixes plutôt prometteurs, du surprenant et déconstruit « A Thing For Me » de Metronomy » aux titres plutôt club de Yuksek, Pnau, Röksopp, tous passés à la moulinette Breakbot. Devenus lounge après avoir été ralenti entre ses mains, ses morceaux dancefloors s’écoutent jusqu’au plumard de 7H du matin, ce qui n’échappe pas à l’insomniaque du tout Paris, Pedro Winter, qui finit par le repérer. La boucle est bouclée et happy end ; Breakbot signe aujourd’hui son premier EP « bien distribué bien buzzé » chez Ed Banger.

 

Harder, better, faster & stronger

 

Plus qu'une claque, « Baby I'm Yours » est donc une vraie caresse électro-funk sexy et enjouée. La voix soul d'Irfane, chanteur du groupe Outlines, fait grimper le mercure et le titre glisse naturellement dans la playlist de l’été 2010. En face B, « Make You Mine » impose d'évoquer Daft Punk. D'accord, le titre fait appel aux vieux vocoders, mais c'est surtout la passion pour les groupes disco et funk des 70s 80s qui transpire chez le jeune parisien. Est-ce d'ailleurs un hasard si le nom Breakbot rappelle celui du groupe disco Breakwater, largement samplé par Daft Punk ? Peut-être que oui. Ce qui est certain en revanche, c'est que Breakbot promet de casser les codes de l'électro que semblait détenir Ed Banger. Déjà diffusé sur la BBC et présent dans le top 10 des téléchargements électro sur itunes, Breakbot pourrait bien être le casse de 2010.

 

http://www.myspace.com/dothefunkybot

Charline