JE RECHERCHE
Birdy Nam Nam: Defiant Order

Birdy Nam Nam: Defiant Order

Deux ans après "Manual For Successful Rioting", qui aurait pourtant été utile ces derniers temps à Londres, les quatre as des platines reviennent avec "Defiant Order". Contrairement au précédent album qui avait raflé une toujours embarassante Victoire de la Musique, les français ont enfin quitté le sous-sol du Social Club, bien forcés de laisser David Lynch réaliser son club fantasque là où eux avaient fait leur nid. C’est peut-être pour cette raison que leurs nouvelles expérimentations s'orientent ici moins vers le dancefloor, mais peut-être aussi parce qu’à l’aide du producteur Para One, les turbines et la compression ont été remisés au placard.

Plutôt qu’un New Order, les Birdy ont donc cherché leur renouveau dans la mémoire de la techno et du hip hop en y ajoutant leur technicité. DJ Pone, Crazy B, DJ Need et Little Mike payent hommage à Chicago, à Detroit et renouent aussi avec des samples old-school. On vous retranscrit les paroles de The Plan pour vous avertir : « Evacuate The Planet, Cancel The Project, Eliminate The Human Race » scandé par un robot rouillé qui semble perdu dans une casse abandonnée de Detroit, manufacture inégalable de la techno. Les fans d’Abbesses se retrouveront certainement sur certains titres (Melancholy At The Sport Bar) mais l’album marque clairement un changement de cap, dont le single Going In, en featuring avec Teki Latex, n’est peut-être pas la preuve la plus évidente. Croisade des genres, "Defiant Order" puise dans l’indus', dans la techno rave, le hip hop, le post-rock... C’est en cette rentrée un album qui peut faire Justice à la réputation de l’électro en France, tout en évacuant ses mauvaises habitudes.  

Birdy Nam Nam // Defiant Order // Sony

http://birdynamnam.com/