JE RECHERCHE
Yuksek opère une relecture de son poulain Black Yaya

Yuksek opère une relecture de son poulain Black Yaya

Non content d'être un DJ et producteur hors pair, Yuksek a également décidé de lancer son propre label en avril dernier. L'année qui vient de s'écouler s'est avérée chargée pour le Remois. Entre les remixes, la production de l'album de Juveniles et la composition de la musique de la pub Evian, Yuksek ne s'est pas arrêté. Et pourtant, il a trouvé le temps de lancer Partyfine en avril dernier. L'objectif ? Ne pas travailler pour les artistes mais avec eux et jouir d'une plus grande liberté, de l'enregistrement au mixage. Tout se passe à partir de son studio, à Reims.

Ainsi, depuis le printemps Yuksek a défendu et accompagné des artistes tels que la chanteuse Oh Land, Sam Tiba de club Cheval ou encore Black Yaya.

C'est de ce dernier dont il est question aujourd'hui. Black Yaya est mieux connu en tant que David Ivar, lui même mieux connu sous le nom d'Herman Düne. Le leader du groupe folk opère un virage à 180° et passe à l'électronique. On a (re)découvert l'artiste à la fin du mois d'août avec le morceau "Paint A Smile On Me" et son clip déluré, plein de smileys jaunes. Si l'on reconnait la patte d'Herman Düne dans l'écriture du morceau, la transformation est quand même assez impressionante.

Yuksek, le patron du label donc, se lance dans un dub edit du morceau qu'il publie aujourd'hui. Qu'est ce qu'un "dub edit" ? Le dub en musique électronique, et contrairement au reggae, est une relecture des pistes instrumentales et des choeurs mais pas d'ajout de grosses basses par exemple. Une sorte de bidouillage en somme. Sous les mains de Yuksek la piste s'allonge et gagne en groove ce qu'elle perd en voix donc ! Le résultat est en écoute ci-dessous.