JE RECHERCHE
Les reconversions musicales les plus folles : Snoop Dogg / Snoop Lion (4/5)

Les reconversions musicales les plus folles : Snoop Dogg / Snoop Lion (4/5)

Le monde de la musique n’est pas avare en side-projects inattendus, en relookings et en réincarnations musicales. Green Room Session zoome sur cinq d’entre elles.

On l'a traîté de menteur, d'imposteur et d'opportuniste pour ça. Même si les trois quarts des mots lâchés par certains de ses confrères musiciens étaient souvent durs, il y a peut-être un petit fond de vrai là-dedans. Reste que la rupture semble consommée à présent : Snoop Dogg n'est plus, vive Snoop Lion.

Résumé de la situation : Snoop Dogg, l'un des rappeurs les plus influents de l'Histoire, commence à voir son aura diminuer, et son flow se tarir. Bref, il vit de plus en plus mal son évolution au sein du XXIème siècle, les derniers singles qu'il a sorti sous son pseudo le plus connu sentant bon le racolage, à coups d'auto-tune spécial jeunes et de clips pleins de femmes dénudées plus que de raison. Bref, Calvin Cordozar Broadus Jr. s'enferme dans une voie qui ne convient à personne, pas même à lui. Son album Ego Trippin', sorti en 2008, n'a pas eu le succès critique escompté, s'ensuit un vide artistique assez long, ponctué par des apparitions par-ci par-là, et par un retour raté au gangsta rap avec Doggumentary, sorti en 2011. Bref, Snoop ne fait plus vibrer les amateurs de rap, et engrange, à défaut, les clics de la génération dance music, à présent reine du top 50 aux USA, à coups de collaborations étranges.

Puis, la révélation. Un beau jour de 2012, Snoop déclare avoir vu la lumière, celle qui vous fait changer de vie. Résultat, il enfile désormais des débardeurs vert-jaune-rouge à filets, porte des bonnets à dreads et se déclare rasta. Le titre "La La La", produit par Diplo (leader de l'ombre du projet reggae-dancehall Major Lazer) donne un penchant sonore à cette réincarnation : rythmes reggae, phrasés nonchalants et enfumés, attitude relax, le nouveau Snoop reprend les caractéristiques qui ont fait sa renommée pour les transformer à la sauce Jamaïque.

Résultat, un album, nommé Reincarnated et sorti en début d'année, une longue réclamation du conseil religieux rastafari qui le menace de poursuites judiciaires, Une déclaration de Bunny Wailer qui accuse Snoop de se déguiser pour faire de l'argent... Et au vu des retours assez mitigés des médias vis à vis de cet album reggae, il semble compliqué de parler d'opération réussie. C'est peut-être ce qui explique la réapparition du blaze Snoop Dogg en featuring d'un morceau du producteur Cardo, présent sur sa dernière mixtape. Bref, se réinventer pour les mauvaises raisons n'est peut-être pas la meilleure solution...