JE RECHERCHE
Les reconversions musicales les plus folles : Disiz La Peste / Peter Punk (3/5)

Les reconversions musicales les plus folles : Disiz La Peste / Peter Punk (3/5)

Le monde de la musique n’est pas avare en side-projects inattendus, en relookings et en réincarnations musicales. Green Room Session zoome sur cinq d’entre elles.

Sérigne M'Baye Gueye en a vu de belles. D'abord, la chose la plus effrayante qui puisse arriver à un artiste en devenir : un tube national au tout début d'une carrière encore fragile. "J'pète les plombs", tout le monde connaît, et beaucoup d'adolescents de l'époque ont lâché 129 francs pour acquérir Le Poisson Rouge, premier album du rappeur qu'on a longtemps appelé Disiz La Peste.

Depuis, queleuqes albums bien fagotés mais qui ne lui donneront jamais le succès qu'il a eu (et qu'il mérite pourtant d'avoir vu la maturité dont il a rapidement fait preuve). Mentionnons Jeu de Société, sorti en 2003, et surtout Disiz The End, qui, à l'époque de sa sortie en 2009, était censé marquer la fin de sa carrière dans le rap "dans sa forme définie dans cette pauvre France". Visiblement aigri par une scène renfermée sur elle-même et globalement stagnante, il souhaite se réinventer, la musique étant toujours aussi importante pour lui.

Image de prévisualisation YouTube

Et c'est par le rock que Disiz va renaître de ses cendres, sous le pseudonyme "Disiz Peter Punk", en clin d'œil à Peter Pan. Et cette incartade pop-rock durera seulement le temps d'un album, nommé Dans Le Ventre Du Crocodile. Musicalement enfantin, fun et pop sans oublier certaines influences électro (qu'il tient de son confrère et ami Grems), cet album recevra un certain succès d'estime, les critiques louant la réussite de la transformation (le monde du rap, lui, ne comprendra pas ce revirement). Pas le meilleur album de Disiz, mais un effort courageux, peu de rappeurs ayant osé se frotter aux guitares du rock (mis à part Lil'Wayne, certes). Et surtout, c'est bien l'épisode "Disiz Peter Punk" qui donnera envie au rappeur qui sommeille toujours chez M'Baye de revenir à la vie.

Depuis, Disiz (fini les suffixes) a sorti un EP, Lucide, suivi d'un album nommé Extra-Lucide, chez Def Jam France. Il renoue ainsi avec le succès qu'il mérite, plus de dix ans après son premier tube. Un grand respect pour cet artiste aux multiples facettes !