JE RECHERCHE
Le guide Green Room Session des meilleurs festivals étrangers : Ozora

Le guide Green Room Session des meilleurs festivals étrangers : Ozora

Green Room Session vous donne un aperçu de ce qui se passe côté festivals à l’étranger. Cette semaine, on (re)part vers l’Est, et plus précisément en Hongrie, pour un festival de trance (si si) à l'ambiance et aux décors incroyables.

 

ozora

Fiche d’identité

Nom : O.Z.O.R.A.

Pays : Hongrie

Location : Dádpuszta

Date : du 6 au 11 août 2013

Top 3 artistes : Shpongle, Ritmo, A Guy Called Gerald

ozorafestival.eu

 

Un peu d’histoire

OK, la France regorge de festivals tous plus excitants les uns que les autres. Mais parfois, aller prendre l'air ailleurs peut s'avérer extrêmement salvateur, surtout pour prendre conscience des bienfaits d'un bon petit choc culturel Petit détour vers l’Est, à Dádpuszta, hameau situé près du village d'Ozora, où il fait bon se trimballer en sarouel et en babouches pendant une semaine.

Un festival trance, sérieusement ? Oui, nous n'avons peur de rien, simplement parce que ce genre, rapidement marginalisé à cause de ses appendices les plus kitsch et commerciaux comme l'euro-trance, à rapidement eu mauvaise presse. Or, depuis l'émergence du genre dans les années 1990, de nombreux festivals, comme le Boom au Portugal, le Voov en Allemagne ou le Hadra dans le Vercors, ont émergé et réussissent à prendre de l'ampleur sans problème. Une explication ? C'est simple : la trance, tu l'aimes... et tu ne la quittes pas !

Direction la Hongrie, donc, qui accueillera une nouvelle fois le festival O.Z.O.R.A., communément orthographié Ozora. Cet événement a pris place en transdanubie méridionale en 1999, sous le nom de Solipse, nom qui renvoie à l'éclipse solaire du 11 août 1999, que les organisateurs de l'époque ont voulu célébrer en musique. En 14 éditions (et un changement de nom), ce festival est naturellement devenu le principal événement trance d'Europe !

Image de prévisualisation YouTube

 

Ozora en 2013

Depuis quelques années, Ozora fait dans la démesure, tout en restant responsable dans son développement. La programmation ? Elle est simplement gigantesque, au risque de se perdre dans les pages entières de noms plus ou moins connus qu'il vous sera donné de voir pendant cette semaine de communion. Car il s'agit bien de cela : à Ozora, vous êtes clairement dans un monde parallèle, dans lequel tous les humains interagissent comme s'ils se connaissant depuis longtemps, dans lequel l'amitié et le partage sont rois, bref, un sacré monde de hippies comme on les aime.

Au programme, donc, huit lieux, la plupart dédiés à la musique. La Dragon Agora, cependant, présentera des ateliers de body painting, de jeux de société, de recyclage par l'art ou de tatouages au henné. Tout un programme !

ozora2

 

À ne pas rater

 

A Guy Called Gerald

Un type expérimenté, connu davantage dans les milieux techno et house que dans l'univers trance ! A Guy Called Gerald joue sur la scène Chillout, pour un mix qui collera aux parties les plus calmes de son spectre sonore très large.

 

Big Scary Monsters

Un trio de mystérieux acharnés qui tournent autant en Angleterre qu'au Kazhakstan ou en Mongolie, et qui s'apprête à sortir un EP sur Bom Shanka Music, ça vous changera un peu de l'électro-pop, non?

 

Ritmo

Ritmo vient de Tel Aviv, Israël étant l'une des grandes patries du clubbing et de la trance (Infected Mushroom en est originaire). Voilà un DJ-set qui collera parfaitement à l'esprit d'Ozora !

 

Shpongle

Shpongle est-il un groupe de trance ? On penserait plutôt à une entité protéiforme et sacrément allumée, qui fait voyager ses auditeurs à coups de nappes psychédéliques, passant de genre en genre... c'est sûrement ce qui les rend Cultes aux yeux de tant de gens !