JE RECHERCHE
Les meilleurs spots pour danser les pieds dans l’eau : Brighton (2/5)

Les meilleurs spots pour danser les pieds dans l’eau : Brighton (2/5)

Le meilleur moyen de se détendre en cette période de grosses chaleurs étant encore de faire trempette, Green Room Session fait le point sur les meilleurs endroits du monde pour barboter avec du bon son dans les oreilles !

Brighton, sérieusement ? Cette ville balnéaire un brin désuète de l'extrême sud de l'Angleterre, qui fait écho aux longues plages normandes, a été décrite avec un charme un poil rétro dans "The Bay" de Metronomy, mais on a du mal à s'imaginer qu'il s'agit là d'un spot éminemment musical. Détrompez-vous.

Retour arrière, direction 2002. La belle plage pour quinquagénaires en villégiature pré-citée est noire de monde, 250 000 clubbers ont fait le déplacement pour admirer la star régionale, Fatboy Slim, distiller un mix complètement dingue, dont une partie est à réécouter sur la compilation tirée de cet événement dantesque (et sur le DVD associé, dont la quasi-intégralité est disponible ci-dessous). Et Brighton Beach (à ne pas confondre avec le quartier de New York, aussi appelé Little Odessa) ne vit pas dans la nostalgie depuis lors, de nouvelles éditions ont eu lieu, notamment en 2012 ! Le célèbre producteur anglais, cette année, a préfé jouer les itinérants en sortant ce concept un peu partout dans le monde, mais le coeur de cette fête se situe bel et bien à Brighton.

La ville n'est pas en reste, et propose de nombreux festivals tout au long de la belle saison : The Great Escape notamment, pourra vous emmener au plus près de la mer, et notamment de la fameuse jetée (The Palace Pier), ouverte en 1899 et lieu de diverses réjouissances, notamment musicales, encore aujourd'hui. En outre, entre ce lieu mythique de la ville et la West Pier, second jetée plus ancienne et abandonnée, se trouvent une densité impressionnante de bistrots, de restaurants et surtout de night clubs, qui comptent parmi les plus célèbres du pays. Ce n'est pas un hasard si le rédac' chef des Inrockuptibles a choisi d'élire domicile dans cette ville à la fois historique, musicale et maritime, qui permet d'apprécier la musique avec l'air marin dans les narines, et parfois avec quelques algues entre les orteils !

À lire également dans la même série :

Café Del mar (1/5)