JE RECHERCHE
Nigel Godrich retire sa musique de Spotify

Nigel Godrich retire sa musique de Spotify

Nigel Godrich, le fidèle compagnon de Thom Yorke depuis les débuts de Radiohead, annonce le retrait d'Atoms for Peace de Spotify. Récit d'une prise de position. 

Nigel Godrich, le fidèle compagnon de Thom Yorke depuis les débuts de Radiohead, annonce le retrait d'Atoms for Peace de Spotify. C'est via son compte twitter que le "sixième homme" de Radiohead a diffusé la nouvelle. Il remet en cause le modèle économique du géant suédois du streaming, leader en la matière : "The reason is that new artists get paid fuck all with this model". En accord avec Thom Yorke, l'ingénieur-producteur-musicien a donc supprimer les albums AMOK (Atoms for Peace), Ultraista (album éponyme) et The Eraser (Thom Yorke). Les albums de Radiohead restent - eux - disponibles à l'écoute.

Cette prise de position s'inscrit dans la longue tradition de protestation des deux hommes. On se souvient notamment de l'album In Rainbows en 2007, mis en téléchargement à prix libre avant sa sortie physique. Prenant la parole pour défendre les petits labels et les nouveaux artistes qui n'osent pas le faire, de peur d'être mal considérés, il développe son argumentaire sur une quinzaine de tweets.

 

 

Plus qu'une simple protestation, Nigel Godrich rappelle également la nécessité de repenser les modèles de diffusion de la musique. Quelques chiffres pour éclairer son propos : Spotify est accessible dans 17 pays, propose un catalogue de 20 millions de titres et boucle sa meilleure année en 2012, tout en perdant 30 millions d'euros. L'équation est peut être moins simple que ne le dit Nigel Godrich.