JE RECHERCHE
Eurockéennes, day 1: Friday frigo....

Eurockéennes, day 1: Friday frigo....

Conseil n°1 : mettre les pieds dans le sable dès l’arrivée. Et justement, True Live déroule son set comme on étend sa serviette. Hip hop classieux sur sextet jazzy flambeur, on se laisse emmener le groove de ces australiens avec des accélérations comme les auraient validé Henri Mancini. Encore quelques pas et c’est Keziah Jones qui monte sur la scène Green Room sous les vivas, clamant poings en l’air « I am free as you can see ! ». En acoustique, guitare nylon clinquante soutenue par son percussionniste du Lagos, le Nigerian étire ses titres en longueur. Si on apprécie de se faire dorer le bassin, le public finit par bailler bien avant le final sur Freedom is Love.

Conseil n°2 : garder les mains en l’air.

Les Ting Tings ouvrent la nuit avec un set rôdé depuis deux ans mais encore très entraînant. Cheerleader rock, Katie enflamme en short et chaussettes montantes au genou et Jules saute de batterie en guitare. Guest improbable, le guitariste des Hellbats vient prêter main forte tandis que les claviers passent de mains en mains pour le bonheur des masses. Les frites volent. Contre la nuit humide qui s’installe, il faut choisir entre Battles et Beth Ditto. Les premiers tracent une tranchée de son dans le froid piquant d’où surnage un batteur bombardier. Voyage intersidéré et guerre des étoiles se crashant dans les astéroïdes de bits, le label Warp peut être fier de sa signature. La seconde, robe zébrée et voile de vampirella, s’entête à envoûter un public d’Inuits dans une nuit glaciale - 13° au compteur. La material girl de Gossip rugit sur des beats synthoïdes mais seuls ses danseurs blacks s’agitent. Finalement c’est Metronomy qui offrira le meilleur show ce soir. Basse mordante et batterie pataude montées sur un clavier seul mais rutilant. Règle n° 3: combattre le froid par le froid. Alors la cold disco oscillera longtemps devant les hors-bords filant sur le lac, remake cybernétique de Miami Vice…A demain pour la suite (si tout va bien).

http://www.eurockeennes.fr/

H.P.