JE RECHERCHE
L'avis du patron Gilbert Cohen : Versatile Records, stable et mouvant

L'avis du patron Gilbert Cohen : Versatile Records, stable et mouvant

Gilbert Cohen, 42 ans, plus connu sous le blaze Château Flight, est ce qu’on appelle un musicien ouvert. La preuve encore récemment avec « We Were Strong So We Got Lost » , sorti le 6 juin dernier, en duo avec Nicolas Ker (Poni Hoax), sous le nom d’Aladdin, où ces messieurs encanaillent la cold wave sur le dancefloor. Lui appelle ça « des chansons d’amour tristes ». Ca méritait bien un petit ping pong, façon « story telling ».

Histoire du label ?

Gilbert Cohen : Il s’est créé acidentellement, en 1996, avec la signature du premier maxi d’I :Cube. Je bossais à Radio Nova depuis cinq ans, je voulais le monter avec eux, mais ça s’est pas fait. L’idée, c’était de sortir des trucs les plus variés possible, ne pas signer forcément ce que j’aimais. Je considère qu’avant tout, en musique, il faut évoluer, moi j’ai toujours besoin de me renouveler. Par exemple avec la signature du premier Zombie Zombie (en 2008, ndlr), on est allé vers quelque chose de plus psyché, l’apparition de la voix, ça aussi c’est un gros changement.

Histoire de la rencontre ?

Via Joakim (également boss du label Tigersushi), qui était sur notre label depuis 10 ans. Je vais le voir un soir, ils étaient en première partie. J’ai tout de suite décidé de les signer. D’ailleurs, le 19 novembre, on va fêter les 15 ans du label et Zombie Zombie sera là (leur second album sortira début 2012), ainsi qu’I:Cube (nouvel album prévu fin 2011, après six ans de silence), à la Machine du Moulin Rouge (en plus de Zombie Zombie en live, il y aura aussi Dixon, Trevor Jackson, Todd Terje, I:Cube, Joakim, Pedro Winter vs Dj Mehdi, Daniele Baldelli, le gourou de la disco).  

Futur du label, dans une période difficile pour les « dealers de musique » ?

Il faut réussir à maintenir un cap. Je pense que ceux qui s’en sortiront vraiment seront ceux qui ont une vraie vision : les gens qui nous suivent ont envie d’être surpris, il faut maintenir leur curiosité. Et tenter d’attirer les jeunes auditeurs.  

Un peu de présent : votre dernier coup de cœur ?

Le nouvel album de Siriusmo, complètement foutraque, un peu à la Ed Banger mais en plus bordélique.

Un peu de futur antérieur : vous en pensez quoi, de la french touch ?

Ca reste juste une étiquette. Franchement, aujourd’hui, qu’est-ce que ça veut dire, la French touch ?

www.versatilerecords.com

Dans les bacs depuis le 6 juin : Aladdin / / We Were Strong So We Got Lost / / Versatile records

Reno Vatain

">Aladdin - The sun is on fire directed by Pierre Zandrowicz from FatCat Films on Vimeo.