JE RECHERCHE
Disclosure en flagrant délit de platines débranchées ?

Disclosure en flagrant délit de platines débranchées ?

On encensait leur nouvel album il y a encore une semaine, mais une sale affaire semble avoir rattrapé le duo Disclosure. Pas de courant, pas de mix !

Disclosure nous aurait-il lui aussi fait le coup du DJ-set en play-back ? Au vu de la photo ci-dessous, il semblerait. En regardant bien, les frères Lawrence, qui ont joué pour une sorte de foire de bon goût pour Capital FM à Wembley (chez nos voisins Anglais, donc), ont visiblement fait de la figuration, puisqu'il n'y a absolument rien de branché. Si on tente de voir ce que l'on ne peut pas vraiment voir, l'impression qu'il n'y a simplement aucun câble derrière la table de mixage et les platines CD est assez flagrante, en plus de cette bête prise de courant qui traîne par terre... Bref, du travail d'amateur, les gars.

Le plus drôle dans l'histoire, c'est que Disclosure assume complètement. Les arguments semblent valables : il s'agissait d'une bête représentation de trois titres avec une chanteuse, le duo devait donc simplement balancer des morceaux et les arrêter ensuite, sans mixer. La production a voulu garder la main sur le déclenchement des morceaux pour les caler avec les visuels. Soit.

Alors, pourquoi toucher la table de mixage sur cette photo alors qu'il n'y a rien à mixer ? Là encore, on peut éventuellement être indulgents : comme ils le disent si bien, c'est compliqué de rester les bras croisés devant 80 000 personnes sans faire un minimum semblant de ne pas prendre racine. Et apparemment, ils n'ont pas caché du tout leur inactivité.

Non, l'erreur, tout simplement, c'était d'accepter cette mascarade... Mais on ne leur en veut pas, car nous connaissons la qualité de leurs mixes en temps normal, et car ils semblent avoir compris la leçon. Allez, on se réécoute Settle encore une fois !