JE RECHERCHE
Bayern Munich vs Borussia Dortmund : la playlist

Bayern Munich vs Borussia Dortmund : la playlist

Si les deux villes reines du football allemand (et européen) ne sont pas les plus réputées pour leur scène musicale, elles offrent largement de quoi tenir la finale de la Champion's League en musique, quelle que soit votre équipe de prédilection.

Dur de choisir son camp, en sachant que toutes les équipes françaises ont été gentiment éconduites de la compétition, la plus valeureuse d'entre elles, le PSG, ayant tenu jusqu'aux quarts de finale (nous avions d'ailleurs interviewé Busy P sur nos chances de victoire). Maintenant, le duel final se passera samedi entre deux monolithes du football d'outre-Rhin : Munich et son Bayern affrontera donc Dortmund et son Borussia pour cette finale de Ligue des Champions, qui marque le retour du football allemand en haut du podium des nations européennes en termes de maîtrise du ballon rond.

Et niveau B.O., ça donne quoi, le match Bayern Munich vs Borussia Dortmund ? Voici notre sélection pour les deux équipes musicales de cette finale, que nous allons proposer aux deux entraîneurs pour mettre leurs joueurs dans l'ambiance, et qu'on vous incite expressément à consulter pour vous faire votre opinion sur l'ambiance musicale des deux villes... Choisissez votre camp !

 

- Borussia Dortmund -

 

Larse

Si ce producteur n'est pas toujours subtil dans ses arrangements, on doit lui reconnaître un côté discoïde assez prenant sur certains de ses morceaux. Potentiel scoreur !

 

Junger

Typiquement le genre de type à ne jamais sortir de ses gonds pendant le jeu, mais dont le travail se ressent dans la durée malgré sa discrétion. Junger est, probablement sans le vouloir, un pilier de l'effectif.

 

Ante Perry

Peu connu en France (il l'est toutefois davantage que les deux individus pré-cités), Ante Perry distille un jeu tech-house assez classique mais dur à contrer lorsqu'il a décidé d'aller au bout de ses actions.

 

Cochise

Probablement le groupe de rock le plus connu de la ville, Cochise n'a jamais atteint les oreilles françaises, généralement peu friandes du chant en allemand. Et on peut chercher plein d'autres raisons ailleurs, aussi. Allez, on sélectionne quand même, tant que tout ce petit monde assure son boulot en défense sans faire trop d'esbrouffe, et sans rien se casser (vu la moyenne d'âge, on a des doutes).

 

- Bayern Munich -

 

DJ Hell

Il est un peu le Beckham de la techno, le Platini du son allemand, le Maradona des clubs en sous-sol. Helmut Josef Geier, aka DJ Hell, possède les seules feutrines de platines aux couleurs du Bayern, ce scoop ayant été dévoilé, on vous le rappelle, par Green Room Session. La tête de gondole du label International Deejay Gigolo est évidemment capitaine.

 

Christian Prommer

Un autre cadre de la ville, et un type plutôt doué à la batterie. Il a beau traîner avec le Berlinois Alex Barck, Prommer reste dévoué à sa ville, quel que soit le projet sur lequel il travaille. Un type aux multiples techniques de jeu, donc.

 

Edgar Wasser

Si ce jeune chien fou est aussi doué en rap qu'il l'est pour se mettre en scène avec ses jouets, un fusil ou un colis FedEx, il doit être sacrément doué, mais on n'entrave rien à ce qu'il raconte. En tout cas, il est parfait pour amener un peu de fraîcheur dans l'effectif...

 

Ana

Elle ne respire pas la funkitude lorsqu'elle pousse des disques, mais elle a le mérite d'être d'une précision métronomique. Ana, c'est un peu la technicienne sur laquelle on peut compter quand la cohésion de l'équipe se dérègle...

 

N'hésitez pas à nous proposer des nouvelles recrues pour chacune des sélections, nous les rajouterons à notre liste !