JE RECHERCHE
Les Vampire Weekend sont-ils des pyromanes de voitures ?

Les Vampire Weekend sont-ils des pyromanes de voitures ?

Le groupe indie-rock new-yorkais, qui a publié une vidéo d'illustration pour son nouveau morceau "Diane Young", se fait vilipender par les fans de la marque Saab, dont deux modèles ont été sacrifiés pendant le tournage.

On imagine que les quatre New-Yorkais de Vampire Weekend n'avaient pas prévu une telle réaction. Surtout que le sujet de la discorde vient de deux voitures d'occasion, brûlées pour les besoins de la vidéo d'illustration de leur morceau "Diane Young", et non pas de la musique en elle-même.

Comme chacun sait (ou pas), Saab est une célèbre marque de voitures suédoise, qui a déposé le bilan en 2011, laissant nombre de fans inconditionnels totalement orphelins. Voilà pour la mise en situation. Le site Jalopnik, dédié à l'amour des belles voitures et dont la communauté de lecteurs est très dévouée, s'est vu envoyer une information cruciale par un de ses fans, qui a déterré la page Facebook d'une companie nommée CBR Towing. Laquelle a vendu à Vampire Weekend deux modèles de Saab 900 (modèle plutôt rare et assez célèbre) visiblement en très bon état de marche. Si vous n'avez pas vu la vidéo en question, voici ce qui arrive aux deux voitures :

Jalopnik s'est donc fendu d'un article qui détaille toute "l'affaire", en titrant "Vampire Weekend are a bunch of dicks" (on ne traduira pas). La communauté de fans de la marque a repris l'information, et la polémique a très rapidement pris une tournure à la limite du ridicule, le groupe new-yorkais se faisant taxer de bande de meurtriers par les aficionados de ce modèle de voiture, le vocable utilisé frisant parfois l'accusation de cruauté envers les animaux.

Ce qui a poussé Vampire Weekend à répondre de manière la plus propre possible, par une interview au magazine Spinner. Ezra Koenig, le leader du groupe, détaille bien que "les deux voitures avaient un tas de problèmes électriques", que le groupe a bien dit à son label "de sélectionner les modèles plus plus vieux et les moins chers possibles", et que, en somme, il n'y a eu aucune volonté de blesser les anciens propriétaires des deux voitures, qui rêvaient sans doute d'un futur meilleur pour leurs véhicules lorsqu'ils l'ont vendu à la compagnie en question.

Koenig finit d'ailleurs sur une note sentimentale : "Rostam (Batmanglij, autre membre de Vampire Weekend, ndlr) adore les Saab, sa famille en possédait une lorsqu'il était enfant". Il ajoute que le groupe espère "que toute cette affaire a été été traitée de manière la plus honorable possible". Parce que bon, au final, il y a un point sur lequel tout le monde sera obligé d'être d'accord : les membres de Vampire Weekend n'ont pas été acheter les voitures eux-mêmes...

La prochaine fois, si vous montez un groupe et qu'il devient célèbre, essayez plutôt de choisir une Renault 5 pour ce genre d'expériences, ça vous évitera des problèmes.

Vampire Weekend revient le 6 mai avec son nouvel album, Modern Vampires Of The City, et jusqu'à présent, ça ne sent pas le brûlé.