JE RECHERCHE
Le nouvel album de Jimi Hendrix à portée d'oreille

Le nouvel album de Jimi Hendrix à portée d'oreille

L'ultime album du dieu de la guitare semble avoir parfaitement sa place dans une discographie sans faille. Nostalgie, quand tu nous tiens !

Il a beau nous avoir quittés depuis 43 ans, son ombre plane toujours sur le monde de la musique. Le jeu de guitare de Jimi Hendrix, couplé à son sens de la composition, en a fait l'un des guitaristes-chanteurs les plus légendaires de l'histoire du rock. Il fera hélas partie des icônes de la musique à décéder à l'âge de 27 ans (comme Janis Joplin, Otis Redding, ou plus tard Kurt Cobain). Depuis, on a eu le droit à un nombre hallucinant de rééditions et de coffrets collector, quitte à retrouver des morceaux jamais édités pour l'occasion.

De fait, dur de croire que People, Hell & Angels, le "nouvel album" du Voodoo Child, soit si nouveau que ça. Et pourtant, il s'agit tout simplement de son quatrième album, qu'il n'a jamais réussi à finir à temps. Beaucoup d'indécision sur les musiciens avec lesquels il travaillait, beaucoup de perfectionnisme, beaucoup de rock'n'roll way of life... Bref, les raisons sont multiples. Cet album, après plus de quatre décennies à dormir, a déjà quelque chose pour lui : il s'inscrit parfaitement dans la discographie d'Hendrix. Pas de production clinquante et donc anachronique, pas de sentiment de remplissage : People, Hell & Angels nous donne du Hendrix, comme s'il avait toujours été rangé dans notre bac à vinyles, à coté d'Experience. Le blues de "Somewhere" ne sent pas le mauvais morceau sorti de nulle part, "Bleeding Heart" possède bien cette atmosphère enfumée que l'on adore chez le guitariste de Seattle. Guitaristiquement, ce n'est pas une surprise : le XXIème siècle peut aller se rhabiller. À l'écoute de cet album, on sent cependant qu'il ne risque pas de tourner pendant des lustres sur nos platines, car il reste un objet non-identifié, en dehors de l'histoire, bien qu'il ait tous les attributs pour y entrer. Mais il n'arrive simplement pas à la bonne époque. People, Hell & Angels nous rappelle tout de même une chose essentielle : à l'époque, c'était autre chose.