JE RECHERCHE
Phoenix : les premières réactions à "Entertainment"

Phoenix : les premières réactions à "Entertainment"

Un premier morceau du nouvel album de Phoenix a été dévoilé hier soir, et tout le monde y va de son petit commentaire. Alors, top ou flop ?

Rarement un groupe n'aura été autant attendu au tournant. Phoenix, qui prend soin de revenir à petits pas pour garder son auditoire en haleine, a enfin lâché un morceau de son nouvel album Bankrupt! à la radio anglaise hier soir, avant de le placer sur sa chaîne YouTube. Résultat ? On ne parle que d'eux. Voici un petit aperçu des premières réactions... Et vous, ça vous parle ?

Si Magic décrit "Un titre de pop totale censé faire le lien entre les gimmicks qui ont fait le terrible succès de Wolfgang Amadeus Phoenix (2009) et de nouvelles ambitions", le magazine ne se mouille pas trop pour l'instant. À raison, semble-t-il, le chanteur Thomas Mars ayant annoncé au Mouv' que "Entertainment" était un titre "très éloigné" d'eux, et donc du reste de l'album.

Flo, de MadmoiZelle.com, n'a pas prévu de se mettre à genoux devant les Versaillais : "Phoenix me fait un peu le même effet que Coldplay : le syndrome du groupe qui fait des trucs relativement efficaces mais en fait ça fait environ 10 ans que c’est exactement la même chose". Le site musical Goûte Mes Disques joue la tempérance : "Hormis les ambiances un peu japonisantes, on est clairement dans le droit fil des morceaux les plus efficaces de Wolfgang Amadeux Phoenix". Bon, mais prévisible, donc.

Le site américain Stereogum, quant à lui, qualifie "Entertainment" de morceau d'une fiable exubérance, se reposant sur le synthé avant tout. Fact Mag pose également un jugement "bien mais pas top" sur ce nouveau titre : "Mis à part l'inclusion d'un riff à connotation orientale, le morceau suit la formule Phoenix au poil : le chant séduisant de Thomas Mars, des arrangements indie-dance, et des riffs prêts à être joués en stade".

 

Côté Twitter, les prises de paroles sont plus sévères, sans pourtant discréditer Phoenix, dont la carrière exemplaire génère parfois une indulgence bienveillante. Mais pas tout le temps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour rappel, voici le titre en question. N'hésitez pas, rejoignez-nous sur Facebook et donnez vos impressions sur ce retour tant attendu !