JE RECHERCHE
Les Bloody Beetroots lancent leur réseau social !

Les Bloody Beetroots lancent leur réseau social !

Les deux producteurs italiens, jamais à court d'idées pour créer le buzz, ont créé une plate-forme d'expression libre à leur image. Le principe ? Pas de règles.

Sir Bob Cornelius Rifo et Tommy Tea ont encore des choses à dire. Les deux membres du groupe italien The Bloody Beetroots, non contents de mettre le feu à chaque fois qu'ils montent sur scène, ont décidé de maintenir la pression médiatique. Tout le monde semble attendre un nouvel album des deux excités masqués, d'autant plus que leur futur musical serait davantage electro-punk qu'auparavant, selon leurs dires. Rappelons que le duo, qui existe depuis six ans, n'a rien sorti depuis Roborama en 2009. Mais ce n'est pas de son dont il s'agit aujourd'hui.

Les Bloody Beetroots ont tenté le tout pour le tout, quitte à concurrencer l'hégémonique Facebook : ils lancent leur propre réseau social. Nommé "Church Of Noise". Il n'est pas encore libre d'accès, mais il est déjà possible de demander une invitation pour le tester avant la sortie officielle. Un seul principe : "New Rules. No rules". "Nouvelle règle, pas de règles", donc, ce qui ne peut que nous enthousiasmer, même si le risque de dérapages existe. Développé par l'agence Backplane, "Church Of Noise" est avant tout destiné à des échanges d'information à but musical, l'objectif étant de fédérer une réelle communauté de jeunes producteurs électro. Et au passage, de grandir encore l'image de demi-dieu qu'aime se créer Bob Rifo, qui est à l'origine du projet. Pour rappel, le nom de ce réseau social est directement adapté du titre du morceau "Church Of Noise" joué avec le chanteur du groupe punk Refused, Dennis Lyxzén, et dont le clip est visible ci-dessous.