JE RECHERCHE
Live : Beyoncé illumine le Superbowl, les Destiny's Child en renfort

Live : Beyoncé illumine le Superbowl, les Destiny's Child en renfort

La superstar du R'n'B, dont la prestation était très attendue, a fait appel à ses deux anciennes comparses des Destiny's Child pour le final de cette mi-temps épique.

C'est bien simple : chaque apparition de Beyoncé s'apparente aujourd'hui à un événement d'une importance cruciale pour le monde entier. On a beau se creuser, impossible de trouver trace d'une pareille ferveur depuis les grandes heures de Madonna. Et il faut dire que la chanteuse ne fait pas semblant de se mettre en scène : il n'y a qu'à admirer l'installation sur laquelle elle a passé une dizaine de minutes micro à la main hier soir pour comprendre qu'avec elle, c'est du sérieux.

À la mi-temps du Superbowl, l'un des moments de l'année où l'audience télévisuelle est la plus forte aux États-Unis, madame Jay-Z a mis le feu, et sans lip-sync, s'il vous plaît. D'abord seule, dansant accompagnée de copies d'elle-même projetées sur un écran situé tantôt derrière elle, tantôt sous ses pieds. Puis Kelly Rowland et Michelle Williams ont été propulsées (!) du sol, avant une fin de show délirante : le trio a assuré "Bootylicious", "Independent Women" et "Single Ladies", sous un tonnerre d'applaudissements et d'effets pyrotechniques en tout genre. Ceux qui en doutaient encore ont eu une preuve supplémentaire : Plus que jamais, Beyoncé est incontournable dans le monde de la musique d'aujourd'hui.