JE RECHERCHE
Téléchargement de la semaine : Flying Lotus fait la pub d'un synthé

Téléchargement de la semaine : Flying Lotus fait la pub d'un synthé

Le beatmaker électro de Los Angeles, qui s'est récemment découvert des talents de rappeur, a produit un morceau pour le compte de la célèbre marque Moog, en utilisant son dernier modèle de synthétiseur.

Until The Quiet Comes, le quatrième album de Flying Lotus, a remporté des critiques dithyrambiques, et a fini dans bon nombre de tops de fin d'année (le nôtre y compris). De quoi rendre fier Steven Ellison, qui atteint la sphère des producteurs incontournables de musique électronique à moins de 30 ans. Le producteur de Los Angeles, chef de file d'une véritable scène électro hip-hop qui compte parmi les plus créatives au monde en ce moment, a également décidé de prendre le micro sous le pseudo de Captain Murphy, ses premiers essais rap ont pris corps sur scène en compagnie de plusieurs membres du crew Odd Future. Un type qui n'en veut.

La marque Moog, qui remporte les suffrages des musiciens de la planète entière grâce à des synthétiseurs de grande qualité (la plupart des claviers de la grande époque du rock progressif et de la musique psychédélique viennent de l'atelier du défunt Bob Moog), a envoyé un prototype de son "Sub Phatty" à Flying Lotus. La consigne ? Produire un morceau pour le compte de la marque. Une "commande" donc, ce qui ne fait pas rêver de prime abord. On vous conseille d'écouter tout de même cet excellent morceau via le lecteur YouTube ci-dessous, qui présente également un chouette clip réalisé par Adam Fuchs, avant de le télécharger si le cœur vous en dit.