JE RECHERCHE

Alizée: Une enfant du siècle


Portée par une tradition qui, depuis Gainsbourg et France Gall faisait chanter des titres à double sens à des adolescentes innocentes, Alizée aura pris son temps pour changer la taille de ses mini-jupes. Devenue productrice de ses propres disques en 2007, son troisième disque (Psychadélices) annonçait déjà la mutation, en ouvrant la porte à des paroliers célèbre (Jean Fauque, compagnon de texte d'Alain Bashung) ou poètes éclopés  (Daniel Darc). De cette époque, la désormais jeune femme conservera un énorme succès au Mexique (disque d'or chez les gringos) et une nouvelle passion pour l'électronique, attisé par le remix de "Fifty-Sixty" par David Rubato d'Institubes, un label en pointe.

La belle veut sa revanche

Trois ans plus tard, les tubes à la Britney derrière elle, Alizée enfonce le clou sur la platine avec Une enfant du siècle, troisième disque aux allures de révolution. Entourée d'une équipe qui (re)gagne (Rob, également clavier du french pop band Phoenix et JR du label Institubes), la belle s'adjoint les services des Français de Chateau Marmont et propulse sa musique sur une orbite électro-mantique: Synthés rétro-vintage mélange de "La boum" et Giorgio Moroder sur "Limelight", comptines salées-sucrées pour enfants vraiment pas sages ("Eden Eden"), bienvenue chez la nouvelle Alizée, plus proche de Blondie que de Candy! Avec sa voix reconnaissable entre mille, l'ex-Graine de star fait peau neuve, plus que jamais enfant de son siècle, quitte à demander au fils d'Alejandro Jodorowsky (le célèbre auteur-réalisateur mystique) de lui composer "La Candida", ballade hispanique sur la variété et la nostalgie 80'. Finie la Lolita, place à la Madone!

Sorte de concept-album sur le mode quête, doute, drogue et dépits Une Enfant du siècle projette l’image d’Alizée à des années lumière de sa précédente incarnation. Troublant résultat qui tire à la fois l’électro vers la variété et la chanteuse loin de son public habituel. Pari risqué, mais bel artefact de culture pop où toutes les langues se mélangent!

Alizée: "Une enfant du siècle" (Sony)

http://www.myspace.com/alizeeofficiel

JP Samba