JE RECHERCHE
Album de la semaine : Toro Y Moi - Anything In Return

Album de la semaine : Toro Y Moi - Anything In Return

La pop douce-amère de Toro Y Moi atteint des sommets. Ce nouvel album du producteur américain, son plus réussi et accessible à ce jour, cache bien des atouts dans sa manche.

Déjà quatre disques ? Chazwick Bundick, le solitaire qui se cache derrière Toro Y Moi, est toujours aussi productif. En 2010, année de sortie de son excellent premier album Causers Of This, personne n’imaginait qu’il serait capable de maintenir - et même d’élever - le niveau de ses productions avec une telle régularité. Catalogué “chillwave”, par des médias toujours avides de classement, le producteur d’Atlanta a su faire évoluer sa formule, au-delà d’une simple pop éthérée, mâtinée de musique électronique et très souvent planante. Nous sommes en 2013, la chillwave est morte, et Toro Y Moi, devenu entretemps un petit soleil de la musique indé, est plus vivant et créatif que jamais.

Anything In Return, son troisième bébé (le quatrième même si on compte une compilation de raretés sortie l’année dernière) est un disque charnière, qui réussit à synthétiser toutes les aspirations de ses albums précédents en maîtrisant mieux encore son art. Les premières impressions sont celles d’un équilibre, qui peut paraître frileux, entre esprit pop et recherche musicale. C’est après quelques écoutes que les subtilités se dévoilent une à une. L’ouverture “Harm In Change”, doux comme un coucher de soleil sur la plage, est un parfait morceau de début de soirée, qui donne envie de danser doucement, un cocktail à la main. Même impression de plénitude pour “Rose Quartz”, dont l’apparente simplicité cache bien des mystères si on prend le temps de s’y attarder. C’est la grande force de ce disque : il se savoure dès la première seconde, et semble inusable. Indispensable pour conjurer le froid actuel, il le sera tout autant sur la route des vacances d’été. La pop de Toro Y Moi, on l’espère, trouvera l’écho qui lui convient avec Anything In Return. Si ça ne tenait qu’à nous, on lui donnerait déjà un Grammy Award.

 

Anything In Return (Carpark)

Sortie le 21 janvier 2013

Facebook / site officiel