JE RECHERCHE
10 morceaux pour fêter l’Apocalypse (ou y survivre)

10 morceaux pour fêter l’Apocalypse (ou y survivre)

C’est bientôt la fin du monde, l’heure est donc à la panique traumatique. Rassurez-vous, on vous a préparé une sélection pour la rendre la plus belle possible... Voire même la passer sans encombres.

Des années qu’on nous bassine avec le calendrier Maya. Et franchement, ça commence à devenir lourdingue. On en serait presque amenés à vouloir crier “qu’on en finisse”, et à espérer un vrai bon Armageddon des familles, qui donnerait raison aux prédications, sans laisser le temps aux détracteurs de la théorie de déblatérer ensuite. Et puis bon, c’est la crise, après tout. Mais pas pour tout le monde, cependant : un bon nombre d’albums prometteurs sont déjà calés en 2013, autant de raisons d’espérer que le ciel ne nous tombe pas sur la tête. Et vu que nous sommes des gens prévoyants, voici dix morceaux pour vous préparer au dernier jour de votre vie... et pourquoi pas à ceux d’après. Allez, on coupe la poire en deux.

 

St. Vincent - “The Apocalypse Song”

Si il y a une chose que nous pourrions regretter aux derniers moments de notre existence, c’est bien de ne pas réécouter les minauderies de la belle et talentueuse Annie Clark. Ce morceau, tiré de son premier véritable album, contient déjà tout le talent vocal de la frontwoman, qui composera les plus belles chansons pop de la fin de l’hère humaine. Et quelle guitare !

 

Mogwai - “We're No Here”

Ces Écossais ont toujours eu le sens de la mise en scène sonore. Qui a réussi à voir des champs de fleurs et des lapins multicolores en écoutant ce morceau se dénonce, car on imagine aisément qu’il a été conçu pour évoquer les landes incandescentes de la désolation après une pluie de météorites.

 

Mondkopf - “Day Of Anger”

Au-delà du nom, qui nous projette déjà dans une ambiance “Jugement Dernier” avant même d’avoir lancé la lecture, n’oublions pas que Mondkopf, pour son dernier album Rising Doom, s’est en partie inspiré de la période la plus faste, et la meilleure, du black metal norvégien. Qui, inutile de le préciser, n’était pas réputée pour conter des amourettes de surfers prépubères.

 

Yelle - “S’éteint Le Soleil”

Probablement le morceau le plus épique de cette sélection, on vous encourage donc à ne pas zapper. En 2011, Julie Budet et ses acolytes ont redonné un souffle jouissif à l’électro-pop telle que l’on aimerait l’entendre plus souvent. Cabotine, enjouée, pleine de vie, cette voix vous fera oublier qu’une fissure, qui se forme juste en dessous de vous, s’apprête à vous engloutir dans les ténèbres.

 

The Doors - “The End”

Impossible de ne pas invoquer le fantôme de Jim une dernière fois avant de quitter ce monde, lui qui a eu le bon ton de lui dire bye-bye avant que le polyester et Ace Of Base ne viennent polluer notre existence. Ce morceau, qu’on se le dise, est intemporel. Ça tombe bien, l’intemporalité, c’est pile-poil ce dont vous pourrirez avoir besoin en ce moment.

 

Bon, ça y est, vous êtes fin prêts à affronter l'inévitable. Ou, en admettant qu'il y ait un espoir, vous pouvez commencer à rêver à l'année musicale 2013...

 

Toro Y Moi - “So Many Details”

Il a déjà déclenché deux bombinettes qui ont projeté leur souffle chaud au plus profond de nos coeurs, et il s’apprête à recommencer, le bougre. Chazwick Bundick pourrait bien devenir le songwriter pop le plus important de ces prochaines années, ce morceau, tiré de son troisième album qui débarque fin janvier 2013, si personne ne succombe. On l’espère.

 

Woodkid - The Golden Age

C’est lui qui le dit, et son album sortant le 18 mars, il va bien falloir annuler cette histoire d’Apocalypse pour qu’il arrive, ce fameux âge d’or. Woodkid risque bien d’être l’homme fort de l’année prochaine, ce teaser, qui dévoile un petit bout de nouveau morceau, confirme la cohérence extrême de son ambition artistique. Laissez-lui sa chance, et laissez-lui donc 2013, que diable !

 

Nosaj Thing - “Eclipse/Blue”

D’abord, il y a eu Flying Lotus. Qui est toujours là, d’ailleurs, il trône même dans notre top 10 de l’année 2012. Ce type a ouvert une voie royale pour nombre de producteurs passionnants, dont Nosaj Thing fait partie. Son deuxième album, toujours aussi introspectif, tente quelques incartades pop, touchantes comme un lever de soleil en 2013.

 

Major Lazer - “Jah No Partial” feat. Flux Pavilion

Rien que pour ça, la fin du monde ne doit pas avoir lieu : ça serait quand même super décevant pour Diplo, qui fignole cet album depuis un nombre incalculable de mois, et qui semble s’être arrêté sur une date de sortie dans les premiers mois de l’année prochaine. Et si la fête post-fiasco de fin du monde ressemble à ce clip, on signe tout de suite.

 

A$AP Rocky - “Goldie”

Comment dire... Nous sommes à l’aube d’apprécier de visu l’élévation d’un potentiel colosse du rap U.S., dont le premier album, qui sort en janvier, se préclasse déjà comme l’un des disques majeurs... de 2013. A$AP Rocky a fait bosser Skrillex, Action Bronson, Kendrick Lamar, Schoolboy Q et des milliers d’autres, comme si la Terre entière convergeait vers lui. Le pilier d’une nouvelle ère ? Attendons le 22 décembre pour voir ça.