JE RECHERCHE
Daft Punk : Après la fin du monde, un « No End » ?

Daft Punk : Après la fin du monde, un « No End » ?

Rumeurs, démentis, vrai-faux morceaux composés par des fans, difficile de savoir ce qui se trame sous le casque de Thomas et Guy-Manuel. Pourtant ces temps-ci, les bruits de couloirs s’amplifient : Daft Punk aurait enfin prévu la date de sortie du nouvel album intitulé « No End ». A 24H de l’apocalypse, on revient sur ce qui pourrait bien ressembler à une résurrection.

Voilà un an, presque jour pour jour, on vous parlait déjà des rumeurs délirantes qui depuis longtemps entourent le célèbre duo électronique. Habitué depuis ses débuts à entretenir le mystère sur son identité et ses albums, Daft Punk faisait alors parler de lui avec un supposé album nommé « Skydive » qui devait sortir en 2012. Un an plus tard, on rigole. Emma, la jeune bloggeuse anglaise qui affirmait avoir découvert trois nouveaux titres sur la clef USB de son papa employé par la maison de disques Virgin, doit encore se mordre les doigts. Quant aux fans, on imagine qu’ils ont du être nombreux à avoir envie de jouer aux fléchettes avec une photo de la dealeuse de mauvaises infos.

Comme toujours avec Internet, les nouvelles vont vite et on les oublie rapidement. Avouons que depuis la sortie en 2010 de la B.O. – pas mémorable -  composée pour le film Tron, Thomas et Guy-Manuel ont alimentés par leur silence des dizaines de hoax sur la toile ; tellement qu’on avait fini par ne même plus espérer un retour qui ne soit pas immédiatement démenti par le label, l’attaché de presse ou même la voisine du duo. Mais cette fois-ci, c’est plus sérieux et plusieurs informations recoupées permettent de croire à un come-back masqué de Daft Punk.

Le premier à avoir ouvert le robinet se prénomme Nile Rodgers, fondateur et guitariste mythique du groupe disco Chic, pressenti pour la production du nouvel album. En février dernier, l’ami Nile venait confirmer au micro ce que tout le monde se repassait sous le manteau : « Ils [les Daft] sont arrivés aujourd'hui à l'heure du petit déjeuner et c'est maintenant le soir, j'ai presque dû les virer à coups de pied au cul. On s'est tellement éclaté alors qu'on partait sur une simple rencontre qu'on a décidé qu'elle était finalement officielle. Et elle est vraiment officielle. Ca va être énorme ». Effectivement, quand l’un des plus grands guitaristes de la musique noire rencontre les pionniers de l’électro, y’a de quoi sauter au plafond avec un casque.

Le deuxième témoin venant confirmer la véracité des rumeurs sur le nouvel album s’appelle Paul Williams. S’il n’est pas connu du grand public et encore moins des twenty something, le dénommé Paul est une véritable star outre-Atlantique, acteur principal d’un des meilleurs films de Brian de Palma, Phantom of the Paradise, sorti en 1974 et dans lequel Williams incarnait un compositeur maudit et condamné à porter un… masque, pour cacher son vrai visage. Ca vous rappelle pas quelque chose ?

Dernières infos en date, la quasi confirmation d’une tournée en 2013 avec notamment la potentielle présence de Daft Punk à Coachella en avril prochain, sans oublier l’énorme festival de Glastonbury et Primavera en Espagne. A chaque rumeur son nouveau morceau mystérieux, cette fois-ci c’est un titre nommé Emphazed qui fait le tour du web depuis quelques jours. Plutôt que de s’emballer aveuglément pour ce morceau qui risque encore une fois d’être un pétard mouillé, on espère que le quatrième album tant annoncé ne finira comme les précédents ragots à la poubelle. On se souvient encore de l’annonce précipitée voilà un an, annonçant une collaboration entre Justice et… Polnareff. La rencontre entre cet autre duo et le chanteur à bouclette s’était finie dans une impasse. Quant à Daft Punk, ne reste plus qu’à espérer que Thomas et Guy-Manuel confirment tout le vacarme déclenché par les fans. Pour qu’on puisse les entendre et les voir à nouveau, one more time.

http://www.daftpunk.com/