JE RECHERCHE
Les festivals incontournables de la rentrée

Les festivals incontournables de la rentrée

La saison des festivals n’est pas terminée ! La rentrée est devenu un vrai été indien de l'événementiel, cette frénésie musicale s’étirant même jusqu’à la fin de l’automne. Voici quelques moments forts de ces prochains mois.

 

Inox Park

Chatou (78) - 8 septembre

Les Parisiens, il faut bien l’avouer, sont servis lorsqu’il s’agit d’offre culturelle, a fortiori musicale. Pour ce qui est des festivals électro, par contre, ça devient plus rare, et il est inutile d’évoquer le cas particulier de la techno, qui se cantonne aux clubs, certes excellents mais offrant un délire limité. Inox Park se situe sur l’Île des Impressionnistes, à Chatou. Qui a dit “c’est loin” ? Un coup de RER, et vous y êtes en quinze minutes. Les horaires restent accessibles à tout le monde (11h - minuit, ça laisse même le temps d’organiser une chouette after en ville ça !), les artistes présents couvrent un spectre de styles et de popularité impressionnant (de Armin Van Buuren à Maetrik en passant par Borgore...), le site et la décoration sont magnifiques... Que demander de plus ? Ah oui, c’est abordable !

 

L’artiste à ne pas louper : Dubfire.

Ali Shirazinia n’est peut-être pas né de la dernière pluie, ce DJ iranien a su définir une version bien à lui de la techno, qui assume les mélodies ravageuses, jouées à grands renforts de synthés puissants, tout en restant maîtrisé dans son approche, le résultat mêlant puissance et efficacité sans jamais basculer dans le mauvais goût. On pourrait presque le qualifier de Vitalic persan, d’ailleurs, on ose.

Pour gagner vos places c'est ici

http://www.inoxparis.com/

 

We Love Green

Parc de Bagatelle (Paris) - du 14 au 16 septembre

C’est un fait avéré : il est plus que nécessaire de se mettre au vert. Et, par là même, de réfléchir consciemment à ce que nos loisirs peuvent laisser derrière eux, en terme d’impact environnemental, à commencer par les festivals. Ça tombe bien, We Love Green se pose la même question que vous. Comme ils le disent si bien, l’éco-conception est leur direction artistique à eux, le genre de choses qui devrait être la norme ! Alors quand vous irez vous balader dans le Parc de Bagatelle voir Camille, Klaxons ou Electric Guest, ne soyez pas étonnés si vous voyez des panneaux solaires sur les côtés des scènes.

 

L’artiste à ne pas louper : James Blake.

Si ce beau gosse a toujours eu un talent fou comme producteur (certains ont osé le qualifier de dubstep), c’est en tant qu’interprète que sa carrière prend son envol, avec son premier album qui fait vibrer sa voix de velours, dévoilant ainsi un côté soul insoupçonné. La rumeur voudrait qu’il replonge dans sa culture club pour ses nouvelles compositions, ce qui impliquerait un nouveau live plus électro. Les paris sont ouverts !

Pour gagner vos places c'est ici

www.welovegreen.fr

 

Fête de l’Huma

Parc départemental Georges Valbon (La Courneuve) - du 14 au 16 septembre

Rendez-vous compte : la première fête de l’Huma a eu lieu en 1960. On vous laisse faire le compte vous-même, mais ce festival fait maintenant partie du paysage historique de la musique française, même s’il a bien évolué depuis le temps. À l’époque, il y avait Bref, Ferré ou Trenet. Aujourd’hui, près de 600 000 visiteurs s’y côtoient, que ce soit pour apprécier la programmation pléthorique, flâner près des nombreux stands de courants politiques ou d’association, ou apprécier des expositions. de Shaka Ponk à Bénabar en passant par Patti Smith, il y en a pour tout le monde, le prix du pass étant toujours très bas, pour que la culture reste une affaire populaire.

 

L’artiste à ne pas louper :  target="_blank">New Order.

C’est une chance d’avoir l’opportunité de les voir, ne l’oubliez pas. Le groupe mythique, né sur les cendres de Joy Division, auteur de Blue Monday, a pourtant décidé de renouer avec le live, et on ne peut que le féliciter pour ça. Leur concert événement au Bataclan en 2011 a comblé l’assistance, mais a laissé de nombreux fans sur le carreau, la salle restant petite pour un groupe de cette envergure. L’occasion est trop belle : mettez votre plus beau t-shirt rouge et foncez à la Courneuve, vous verrez, ça ne mérite pas la réputation qu’on en fait et il y a ce live déjà mythique à la clé.

Pour gagner vos places c'est ici

fete.humanite.fr

 

Pitchfork Music Festival Paris

Grande Halle de la Villette (Paris) - du 1er au 3 novembre

Qui ne connaît pas Pitchfork ? Niveau popularité, on pourrait tranquillement le comparer à l’indéboulonnable NME, pilier de la presse musicale anglophone. Ce site web, qui fait la pluie et le beau temps sur la musique indépendante mondiale, s’est lancé dans l’épopée festivalière, d’abord à Chicago, avant de tenter la traversée de l’Atlantique, pour une édition parisienne gérée par l’agence d’épopées musicales Super!. Le premier épisode, qui a eu lieu l’année dernière, a été un succès en tous points. Aucune raison qu’il n’en soit pas de même en 2012. Vu l’affiche de dingue, ça ne devrait pas poser de problème : Grizzly Bear, Sébastien Tellier et Simian Mobile Disco donneront le ton, et prouveront ainsi qu’il est possible de propulser un festival de musique 100% indé qui soit réellement ambitieux.

 

L’artiste à ne pas louper : M83.

On ne compte plus les tours du monde qu’a effectué Anthony Gonzalez avec ce projet, qu’il porte maintenant seul depuis plusieurs années. Son dernier album, Hurry Up, We’re Dreaming, remet au goût du jour l’art des doubles albums, et s’est permis, en sus, de ne pas faire une once de remplissage. Son live ? Vous le constaterez par vous-mêmes, il est imparable, et déjà rôdé à travers une tournée marathon. Vous aurez donc l’honneur d’en apprécier une version maîtrisée au plus haut point.

Pour gagner vos places c'est ici

pitchfork.com/festivals/paris/2012

 

Rencontres Transmusicales

Rennes - du 6 au 8 décembre

S’il ne fallait citer qu’un seul festival, ce serait probablement celui-là, tant les groupes qu’il a su mettre à jour sont nombreux. Inutile de vous rappeler que Portishead, Ben Harper et Massive Attack ont réussi à attaquer le marché français grâce au talent de défricheur de son boss et programmateur principal, l’éternel Jean-Louis Brossard. La programmation de cette 34ème édition (déjà) n’est pas encore tombée, mais les rumeurs tournent déjà. Plein de nouvelles pousses, forcément, mais aussi des légendes, visiblement. Mais ce ne sont que des rumeurs, n’est-ce pas ? Autre raison valable de faire le déplacement jusqu'au Parc Expo de Rennes : il y aura une Green Room, avec la programmation au taquet qui va avec !

www.lestrans.com

 

I Love Techno France

Parc des Expositions (Montpellier) - 15 décembre

Avec un nom pareil, ça a le mérite d’opérer un tri d’emblée. Amateurs de techno, vous l’avez compris, vous ne pouvez pas échapper à cet événement, version française d’une grand-messe située à l’origine en Belgique, et dont la programmation est chaque année démente. De plus, cette soirée se situe à Montpellier, l’une des villes les plus jeunes et dynamiques de France, ce qui promet un public local survolté, comme il le montre à chaque événement d’envergure. Après une édition 2011 réussie, l’organisation a donc décidé de rajouter une troisième scène, rien que ça ! Seul un teaser, qui est là pour nous faire baver, circule sur le Net. Le trailer vient de tomber avec de super noms (notamment sur la scène Green Room ;)), vous pouvez donc y aller les yeux fermés. Probablement la dernière fête d’envergure avant la fin du monde, qui plus est.

 www.ilovetechnofrance.fr