JE RECHERCHE
Jay Z & Kanye West: Un T(h)rone pour deux

Jay Z & Kanye West: Un T(h)rone pour deux

En attendant la sortie de "Watch The Trone", le peuple se contentera du premier single H.A.M., une miette annonciatrice d'un grand festin.

Plus besoin de sortir les cors de chasse pour révéler le projet commun de Kanye West et Jay Z, le plus bling des deux s'étant adressé à son royaume via Twitter dès cet été pour annoncer la nouvelle. Ça ne devait être qu'un EP mais finalement le projet "Watch The Throne" est devenu l'un des albums les plus mystérieux et attendus de 2011. Cette collaboration n'est pourtant pas la première puisque Jay Z était déjà passé à table sur Monster de l'album  "My Beautiful Dark Twisted Fantasy" de Kanye West.

 

Preuve que l'effet d'attente n'en est pas amoindri : le 11 janvier dernier, Facebook a connu un mini big bang provoqué par la mise en ligne du premier single de l'album, un track intitiulé H.A.M. S'il ne signifie pas jambon au sens littéral, le titre n'en est pas moins un brin cochon puisque c'est l'abréviation pour Hard As A Motherfucker; les paroles n'étant pas non plus à mettre dans la bouche d'un enfant de chœur. Pourtant, entre le flow de Kanye West et Jay Z, des voix célestes viennent donner des airs de grand messe à ce titre à la fois guerrier et lyrique, violent et dramatique.

La production est signée Lex Luger, qui à seulement 19 ans s'est déjà fait les dents sur des mixtapes impeccables et s'est vu couronné espoir du hip hop en produisant Blowin' Money Fast pour Rick Ross et Hard In Da Paint pour Waka Flocka Fame. Avec H.A.M. il offre aux deux seigneurs du hip hop un titre qui ne suit pas les codes habituels et contourne la facilité pour les entraîner dans un titre sombre qui trahit l'anxiété du jeune producteur face à pareil défi, comme il l'a expliqué lui même. Ce qui, du reste, n'a pas empêché Kanye West de lui donner carte blanche. Le reste de l'album, dont on espère la sortie pour début mars, sera-t-il lui aussi composé de prises de risques du même acabit ? On a envie d'y croire sachant que Jay Z et Kanye West sont déjà bien installés sur leur trône, en multipliant les collaborations ils prouvent ici qu'ils n'ont pas peur de s'en faire éjecter.

Charline Lecarpentier