JE RECHERCHE
Le Guide Vice des Festivals #1 : Solidays

Le Guide Vice des Festivals #1 : Solidays

Ça y est, c'est l'été, et comme chaque année, des milliers de jeunes gens convergent vers les différents festivals hexagonaux afin de mettre à l'épreuve leur résistance à la nouvelle chanson française et au camping dans la boue.

Avec nos amis de Vice on a décidé de profiter de cette occasion pour faire partager ces moments inoubliables de fête, d'amitiés fugitives et même d'angoisse en confiant à Panteros666 (Club Cheval, Bromance) la mission de nous ramener des images autres que des captas de concerts en DV ou des interviews qui commencent par « c'est-quoi-tes-principales-influences-? » Pour ce faire, on a choisi de se rendre dans trois festivals français, Solidays, les Eurockéennes de Belfort et Calvi on The Rocks.

Le principe est simple, chaque festival vous est raconté au travers de 3 épisodes : Best and Worst (qui s'attarde le meilleur et le pire de chaque festival), Backstage (destiné à nous faire découvrir l'envers du décors)  et Who's Who (un focus sur ceux qui œuvrent dans l'ombre au bon déroulement du festival).

 

Best and Worst

Dans ce premier épisode Panteros 666 s'attarde sur les trucs bien et les trucs nuls auxquels il a été confronté lors du festival Solidays de juin dernier. Pieds nus et vêtu d'un T-shirt à col rond, Panteros parle à des groupes, écrase une barquette de légumes et se fait engueuler par des festivaliers amateurs de churros.

 

Backstage

Pour ce second épisode du guide VICE des Festivals avec Green Room Session, Panteros offre à Loïg – le jeune festivalier qu'il a pris sous son aile – le Graal pour tout festivalier digne de ce nom, UN PASS BACKSTAGE. Entre rencontres riches en émotions, saut à élastique et cover des White Stripes à l'aide d'une flûte électronique, Panteros vous dévoile l'envers du décor des Solidays.

 

Who's Who

Dans ce troisième et dernier épisode du guide VICE des Festivals à Solidays, Panteros s'avère nostalgique des trois jours d'amour et de partage qu'il vient de vivre. Il chante sous la pluie, parle à Antoine de Caunes dans une langue étrangère et se pose des questions sur les rapports entre festivaliers. L'ambiance chaleureuse venue réchauffer les cœurs de milliers de festivaliers retombe et Panteros change de valise en direction des Eurockéennes de Belfort.

Rendez-vous la semaine prochaine pour un récap des Eurockéennes de Belfort !