JE RECHERCHE
Viva and the Diva : Premier EP

Viva and the Diva : Premier EP

Samedi 28 août dernier, un gang encostardé et une blonde ambitieuse allumaient la mèche du 2e jour de Rock en Seine. Ni le public ni la pelouse ne s'en sont remis. Incompréhensible car génial, beaucoup se demandaient qui des deux se faisait tondre. Labourer. En effet, la musique de Viva & the Diva est le cocktail parfait d'une décennie à passer au filtre les styles n’ayant jamais touché le grand public : post-punk, krautrock, indus, no wave... choisis ton poison. Tout y est, dosé au millilitre, mesuré. Et pourtant enrageant comme une brûlure à la glace pilée : la guitare est mordante (Maria Magdalena), son usage du vibrato précis comme un scalpel. Défendue par une rythmique d'artillerie, la voix a le givre d'une Lydia Lunch (Pump up) et les mélodies sont assurées par un clavier germano-psyché que n'aurait pas reniél le rock allemand. Au fond, un batteur carré et sans faille mais vivant, bien vivant (Substitute), bougrement plus bouillonnant qu'une boite à rythmes.

Data horror system

 

Viva and the Diva n'aurait pas du être là ; il aurait dû mourir en 2007. Le lendemain du Jazz à la Villette qui l'a vu naître. Quand on a donné carte blanche à Maxime Delpierre, guitariste de free jazz et pilier des superbes Limousine, pour faire plaisir à Sonic Youth et qu'il a réunit le batteur des Rita Mitsouko, Marc Kerr, et le clavier de Poni Hoax, Arnaud Roulin. Un super-groupe donc, avec l'ambition de donner ses lettres de no-bless au prog industriel. Le micro échoie dans les mains d'une performeuse parfumée de l'écurie Tigersushi : Sir Alice, une babydoll hard, une poupée de chiffon qui dynamite. Résultat, c’est Alan Vega dans un western 8bits et Throbbing Gristle magnifié sur écran LCD. Les mots sont scandés, maugréés, ou abandonnés d'une morgue de cabaret berlinois. Déjà 3 ans que bat ce coeur binaire et ce premier EP enfonce un clou de 9 pouces dans le cercueil du rock français. Le premier album (à venir) pourrait bien achever le travail, et la décennie avec.

H.P.

Viva and the Diva // EP Digital

http://www.myspace.com/vivaandthediva