JE RECHERCHE
The XX : Sous le soleil pas très eXXactement

The XX : Sous le soleil pas très eXXactement

Toujours aussi chaleureux que des hooligans à la sortie d’un match et plus pâles que trois pingouins mal réveillés, les londoniens de The XX annoncent enfin une suite au très sobre « XX » sorti en 2009. A découvrir sur la scène du Main Square le 29 juin, assis à l’ombre bien évidemment.

Les coups de soleil et la crème auto-bronzante, ça n’a jamais été leur truc aux XX. Le minimalisme et la monotonie des refrains langoureux, c’est même ce qui leur a permis de s’imposer – avec Fever Ray - dans le carré de tête des groupes dépressifs qui ont décidé en 2009 de dire non aux refrains insouciants si chers à la pop. Ne pas chercher dans le nouvel album « Coexist », prévu pour le 10 septembre, des raisons de se réjouir. Un récent live du groupe fut l’occasion pour les fans de découvrir cinq inédits, visiblement conformes à la première livraison du trio trois ans plus tôt. De maigrelets arpèges de guitares, une voix fluette et l’impression d’une ballade dans le métro londonien par un jour de pluie ; on a presque l’impression que la recette du succès planétaire est tellement difficile à trouver que les XX ont préféré ne changer aucun des ingrédients.

Le futur de cet improbable trio semble donc être une affaire de liquides : un peu de sueur, des larmes et des averses. Après un break mérité de quelques mois et face à la pression médiatique, Romy Madley Croft et ses deux copains ont donc préféré prendre le temps avant de se repointer devant un micro. A peine le temps – comme The Horrors – de se faire construire leur propre studio que The XX livrent donc ce « Coexist » qui fait également penser à la relation indépendante que mène Jamie Smith en marge du groupe. Tour à tour remixeur pour d’autres (pour Radiohead, Adele ou Florence and the machine) et copilote (le superbe « We’re new here » avec feu Gil Scott-Heron), Jamie XX a quant à lui profité des vacances de son groupe pour turbiner à tous les étages. Les parisiens auront d’ailleurs la chance de le découvrir le 21 juin au Grand Palais pour la soirée The Creators Project organisée par Vice ; quant aux festivaliers rendez-vous au Main Square le 29 juin pour découvrir la nouvelle cuvée de ces (ex) ex fan des nineties.