JE RECHERCHE
Violens : Interview en douceur

Violens : Interview en douceur

La bio raconte que leur nom est une contraction de violence et violon, pas faux : "Amoral",  leur premier album, possède le côté baston des ricains, et trois mesures plus loin, le côté mielleux des rosbeefs. D’où la première question :

 

La première chose que j’ai lu à propos de vous, c’est : « Le groupe qu’on attendait des Anglais, depuis 20 ans. » Vous en pensez quoi ?

Jorge Elbrecht : On aime les groupes Anglais. C’est vrai qu’on essaye de faire comme eux. Et on en est fier.

 

A écouter votre disque on a l'impression que vous avez écouté beaucoup de genres différents, et que vous avez décidé de ne pas en retenir un seul. Vrai ou faux?

J.E : Oui, c’est vrai. Ce serait lamentable si ça avait été le cas. On aime aller voir un peu partout. 

 

D’ailleurs, souvent, vous commencez un morceau en jouant très fort et quelques secondes après, vous jouez pop. Vous pouvez m’expliquer ça ?

J.E : Mes groupes préférés font comme ça. Les Pixies, par exemple. La surprise, c’est la clé.

 

The Dawn Of Your Hapiness, Are You Still In The Illusion ?, Violent Sensations Descends, Generational Loss : vous faites de la musique joyeuse pour chanter des choses tristes, drôle de paradoxe, non ?

J.E : Je ne sais pas si les gens écoutent beaucoup les paroles, ils s’intéressent plus au feeling de la musique, aux mélodies, non?

 

Pas faux. On a l’habitude de demander leurs influences aux artistes, alors pour changer un peu, qui ne vous a jamais influencé ?

 

J.E : C’est une bonne question ! (Rires) Sugar Ray, Ricky Martin !

 

Pour finir, le titre de l’album, « Amoral » ?

J.E : Je trouve que c’est un beau mot, vraiment plaisant à prononcer. Mais ça fait aussi penser à quelque chose de très froid, comme si on ne ressentait rien. Il y a cette idée, comme pour notre musique, de faire ce qu’on veut quand on veut, sans se poser de questions sur le style.

 

Dernière, dernière question : vous n’en avez pas marre d’être présentés comme les amis de MGMT ?

J.E :  Ah non, ça c’est vrai ! Ce sont nos amis !

 

Propos recueillis par Reno Vatain

 

Violens / / Amoral / / Static Recital (Discograph)

http://www.myspace.com/violens