JE RECHERCHE
Flying Lotus : Pattern + Grid World EP

Flying Lotus : Pattern + Grid World EP

Derrière Flying Lotus, il y a Steven Ellison, Californien un rien barré, navigant entre abstract hip hop et musique électronique, le tout avec une démarche jazz. Surtout, restez coool.

 

Encore une fois, rappeler ce qui se cache derrière l’acronyme WARP, label de Flying Lotus : Weird And Rare Project (projets rares et bizarres, si vous préférez). Du coup, la démarche du bonhomme se comprend tout de suite mieux : des blip blip, des bong bong, des samples étranges, des beats fiévreux, des bouts de drum & bass, des sauts du coq-à-l’âne en veux-tu en voilà, le tout berçant dans une coolitude toute californienne.

 

Faites donc ici la peau au cliché « noirs Américains + casquette = rap », et allez gigoter sur le dancefloor au son  de la très remuante Physics For Every One ! D’autant qu’auparavant, Clay aura distillé ses bonnes ondes, mi-easylistening, mi-down tempo. Avant de rapidement céder la place aux spirales de PieFace : roulements de caisse claire en gimmick portant des improvisations de chip music surproduite.

Ni frime, ni rime

Même topo avec Kill Your Co-Worker (quel titre !), sorte de drum & bass allégée (dans Flying Lotus, il y a Flying) déroulant ses sons d’ordis sur le mode d’une comptine. Chez Jurassic Notion / M Theory, vous trouverez une version 2.0 de l’Afrique en général, et du rythme tribal en particulier : sûr que ça se danse, mais comment ? Quant à Camera Day, c’est parfait pour du cruising… à bord d’une navette spatiale. Le rap West Coast peut donc bien continuer de rouler des mécaniques, Flying Lotus empile les miles d’avance, composant tranquille la BO de la prochaine conquête de l’espace.

Reno Vatain

 

Flying Lotus / / Pattern + Grid World EP / / WARP

http://www.myspace.com/flyinglotus